Manual01/fr

From FreeCAD Documentation
Jump to: navigation, search




Manuel



de



FreeCAD





Splash013.jpg






Ceci est le Manuel de FreeCAD. Il comprend les parties essentielles de la Page de garde de la documentation wiki.
Cette page est spécialement destinée à l'impression, comme un gros document, donc, si vous lisez ceci en ligne, vous pourrez préférer aller directement à la version Aide en ligne, qui est plus facile à parcourir.

Arrow-left.svg Page précédente: Table des matières
Page suivante: À propos de FreeCAD Arrow-right.svg
150

Bienvenue dans l'aide en ligne de FreeCAD

Ce document est une traduction de la documentation wiki de FreeCAD, qui peut être consultée à http://www.freecadweb.org/wiki/index.php?title=Main_Page. Puisque le wiki est activement maintenu et développé par la communauté FreeCAD de développeurs et d'utilisateurs, vous pourriez constater que la version en ligne contient davantage d'information, ou de l'information plus récente que cette version. Néanmoins, nous espérons que vous trouverez toute l'information dont vous avez besoin. Si vous ne trouvez pas l'information désirée dans ce document, consultez le forum FreeCAD, où vous pourriez trouver une réponse, ou quelqu'un qui puisse vous aider.

Comment l'utiliser

Ce document est divisé en plusieurs sections : introduction, utilisation, script et développement. Les trois dernières s'adressent spécifiquement à trois larges catégories d'utilisateurs de FreeCAD : les utilisateurs finaux, qui veulent simplement utiliser l'application ; les utilisateurs expérimentés, qui s'intéressent aux capacités de script de FreeCAD et voudraient en personnaliser certains aspects ; et les développeurs, qui considèrent FreeCAD comme une base pour développer leurs propres applications. Si vous débutez avec FreeCAD, nous vous suggérons de commencer simplement par l'introduction.

Contribuer

Comme vous avez pu le constater parfois, les programmeurs sont de très mauvais rédacteurs d'aide dans le wiki ! Pour eux, c'est tout est clair car ils l'ont fait de cette façon. Par conséquent, il est essentiel que les utilisateurs expérimentés nous aident à rédiger et à réviser la documentation. Oui, nous pensons à vous ! Comment pouvez-vous faire une demande ? Allez simplement sur la section wiki à l'adresse http://www.freecadweb.org/wiki/index.php et section User. Vous aurez besoin d'un compte wiki FreeCAD pour vous connecter. Demandez sur le forum ou sur le canal irc pour faire une demande d'autorisation en écriture dans le wiki (le wiki est protégé en écriture pour éviter le spam) et nous vous créerons un compte. Actuellement, le compte wiki est séparé du compte du forum, mais nous allons créer le compte wiki avec le même nom que votre compte forum. Ensuite, vous pouvez commencer à éditer ! Aussi, consultez la page à http://www.freecadweb.org/wiki/index.php?title=Help_FreeCAD pour plus d'explication si vous voulez aider FreeCAD

Arrow-left.svg Page précédente: Table des matières
Page suivante: À propos de FreeCAD Arrow-right.svg

Introduction

Arrow-left.svg Page précédente: Bienvenue
Page suivante: Fonctionnalités Arrow-right.svg
Freecad default.jpg

FreeCAD est un modeleur 3D d'application générale. Le développement est entièrement Open Source (licences GPL et LGPL). FreeCAD est orienté vers le génie mécanique et la conception de produit fini, mais vise également d'autres disciplines, telles que l'architecture ou d'autres champs d'activité d'ingénierie, analyse de produit fini, imprimante 3D, et autres productions.

FreeCAD propose des fonctionnalités similaires à Catia, SolidWorks ou Solid Edge, et s'inscrit donc aussi dans les catégories CFAO/IAO/PLM. Il vise la conception paramétrique, avec une architecture modulaire qui permet l'ajout facile de fonctionnalités supplémentaires sans modifier le cœur du programme.

Comme plusieurs logiciels de CAO modernes, il offrira une composante 2D pour extraire des vues de dessin du modèle 3D et produire des mises en plan. Mais le dessin 2D direct (comme Inkscape ou AutoCAD LT) n'est pas l'objectif visé, pas plus que l'animation ou les formes organiques (comme Maya, 3ds Max ou Cinema 4D). Néanmoins grâce à sa grande adaptabilité, FreeCAD pourrait voir son utilité étendue à des champs d'activité qui ne font pas partie de son orientation actuelle.

FreeCAD utilise beaucoup de bibliothèques à code source libre qui existent dans le domaine scientific computing. Parmi ceux-ci, citons Open Cascade Technology (OCCT), un puissant noyau de CAO; Coin3D, une boîte à outils de développement graphique 3D compatible avec Open Inventor; Qt, le framework d'interface utilisateur de renommée mondiale; et Python, un langage de script moderne. FreeCAD lui-même peut également être utilisé comme bibliothèque par d'autres programmes.

FreeCAD est aussi multiplateforme, et fonctionne présentement parfaitement sous Windows, Linux/Unix et Mac OSX, avec la même apparence et les mêmes fonctionnalités sous toutes les plateformes.

Pour plus d'informations à propos de FreeCAD, découvrez la liste des fonctionnalités et les dernières notes de version ou regardez de nombreuses captures d'écran.

A propos du projet FreeCAD

Le projet FreeCAD a commencé en 2001 et est décrit dans les pages historiques

FreeCAD est maintenu et développé par une communauté de développeurs et d'utilisateurs enthousiastes (voir la page des contributeurs). Ils travaillent sur FreeCAD volontairement, dans leur temps libre. Ils ne peuvent pas garantir que FreeCAD contient ou contiendra tout ce que vous pourriez souhaiter, mais ils feront généralement de leur mieux ! La communauté se rassemble sur le FreeCAD forum, où la plupart des idées et des décisions sont discutées. N'hésitez pas à les y rejoindre !

Arrow-left.svg Page précédente: Bienvenue
Page suivante: Fonctionnalités Arrow-right.svg
Arrow-left.svg Page précédente: À propos de FreeCAD

Vous trouverez ici une liste approfondie, mais cependant incomplète, des fonctionnalités implémentées dans FreeCAD. Si vous voulez vous renseigner sur les fonctionnalités à venir, vous pouvez consulter le calendrier de développement. Pour un aperçu rapide, la page captures d'écran est un bon endroit à visiter.

Notes de versions

Fonctions principales

  • Feature1.jpg
    Un noyau géométrique complet basé sur Open CASCADE Technology permettant des opérations 3D complexes sur des formes complexes, avec prise en charge native de concepts tels que les B-Rep, les NURBS (courbes et surfaces), un large éventail de modules géométriques, d'opérations booléennes, des arrondis et congés ainsi que la prise en charge des formats STEP et IGES
  • Feature3.jpg
    Un modèle paramétrique complet. Tous les objets construits dans FreeCAD sont paramétriques, ce qui signifie que leurs formes sont basées sur des propriétés ou peuvent même dépendre d'autres objets. Toutes les modifications sont recalculées à la demande et enregistrées dans la pile annuler/rétablir. Les nouveaux types d'objet peuvent être ajoutés très facilement et peuvent même être totalement programmés en Python.
  • Feature4.jpg
    L' architecture modulaire permet aux modules (plugins) d'ajouter des fonctionnalités à l'application de base. Ces extensions peuvent être aussi complexes qu'une nouvelle application programmée en C++ ou aussi simple qu'un Script Python ou encore une macro que vous avez enregistrée. Vous avez un accès complet à la console Python intégrée pour concevoir vos macros ou exécuter des scripts externes, à pratiquement n'importe quelle partie de FreeCAD que ce soit pour la création, la transformation, la représentation géométrique 2D ou 3D de votre projet graphique ou même l'interface de FreeCAD elle-même.
  • Feature5.jpg
    L'importation/exportation de formats standards tels que STEP, IGES, OBJ, STL, DXF, SVG, STL, DAE, SFI ou OFF, NASTRAN, VRML, outre le format de fichier originaire de FreeCAD FCStd. Le niveau de compatibilité entre FreeCAD et un format de fichier donné peut varier car cela dépend du module qui l'implémente.
  • Feature7.jpg
    Le module Esquisse est un solveur de contraintes qui permet de faire des esquisses des formes 2D géométriques contraintes. L'esquisse 2D contrainte avec Sketcher permet aujourdh'ui de construire plusieurs types de contraintes géométriques et de les utiliser comme la base de construction d'autres objets tout au long de l'utilisation de FreeCAD.
  • Feature9.jpg
    Le module Robot permet d'étudier les mouvements de type robot dans un environnement graphique.
  • Feature8.jpg
    Le module feuilles de dessin avec les options telles que vue détaillée, coupes, cotations et autres permet de générer des vues 2D sur feuille à partir de vos modèles 3D. Ce module produit des feuilles au format SVG ou PDF prêtes à être exportées. Il existe toujours l'ancien module Mise en plan avec quelques commandes par interface graphique mais présente de puissantes fonctionnalités en Python.
  • Feature-raytracing.jpg
    Le module Raytracing peut exporter des objets 3D pour obtenir des rendus avec des convertisseurs externes. Actuellement seuls Povray et LuxRender sont pris en charge. A l'avenir cela devrait être étendu à d'autres convertisseurs.
  • Feature-arch.jpg
    Le module Architecture permet d'utiliser BIM comme processus de travail et est compatible avec le format IFC.


Caractéristiques générales

  • FreeCAD est multiplate-forme. Le logiciel fonctionne et se comporte exactement de la même manière sur les plates-formes Windows, Linux et Mac OSX.
  • FreeCAD est une application entièrement graphique. FreeCAD possède une Interface Graphique Utilisateur développée sur le célèbre framework Qt avec une visualisation 3D basée sur Open Inventor qui permet un rendu rapide des travaux en 3D et une représentation graphique de ces mêmes travaux très accessible.
  • FreeCAD peut aussi fonctionner en ligne de commande, avec une utilisation réduite des ressources. En ligne de commande, FreeCAD s'exécute sans son interface, mais avec tous ses outils géométriques. Il est possible, par exemple de l'utiliser comme serveur pour produire du contenu destiné à d'autres applications.
  • FreeCAD peut être importé en tant que module Python à l'intérieur d'autres applications capables d'exécuter des scripts Python. En mode console (ligne de commande), l'interface de FreeCAD est désactivée mais tous les outils géométriques sont accessibles.
  • Le concept d'atelier. Dans l'interface FreeCAD, les outils sont regroupés en ateliers (environnement de travail). Ceci permet d'afficher uniquement les outils nécessaires à la réalisation d'une tâche particulière, tout en maintenant une interface épurée et réactive ainsi qu'une application rapide à charger.
  • Le framework Plugin/Module pour le chargement de fonctionnalités et de types de données. FreeCAD est composé d'une application de base avec un certain nombre de modules, chargés uniquement lorsque cela est nécessaire. La plupart des outils et des types de géométrie sont stockés dans des modules. Les modules se comportent comme des plugins. En plus du chargement différé, des modules individuels peuvent être ajoutés ou supprimés d'une installation existante de FreeCAD.
  • Objets paramétrables et associatifs. Tous les objets d'un document FreeCAD peuvent être définis par des paramètres. Ces paramètres peuvent être modifiés à la volée et recalculés à tout instant. Les relations entre les objets sont ainsi mémorisées de sorte que la modification d'un objet entraîne la modification de tous les objets qui dépendent de lui.
  • Formes primitives paramétriques. Des objets dit primitifs tels que cube, sphère, cylindre, cône ou tore peuvent être générés en spécifiant leurs contraintes géométriques.
  • Opérations de modification graphiques. Freecad permet d'effectuer des translations, rotations, mises à l'échelle, symétries axiale, décalage (soit simple soit comme ici Jung/Shin/Choi) ou la conversion de forme dans n'importe quel plan de l'espace 3D.
  • Création graphique de géométries planes simples : lignes, segments, rectangles, b-splines, arcs ou cercles or ellipses peuvent être crées graphiquement dans n'importe quel plan de l'espace 3D.
  • Modélisation à l'aide d'extrusions droites ou de révolution, de sections et de congés.
  • Composants topologiques tels que les sommets, contours, fils et les plans.
  • Vérification et réparation. Freecad a des outils de vérification des maillages (test solide, test de non-double-variété, test d'auto-intersection) et de réparation des maillages (remplissage de trous et orientation uniforme).
  • Annotations. Freecad peut insérer des annotations de textes ou de dimensions.
  • Framework annuler / rétablir. Il est possible de tout annuler / rétablir dans Freecad avec un accès à l'historique d'annulation. Plusieurs étapes peuvent être annulées en une seule fois.
  • Gestion des opérations. L'historique d'annulation conserve les opérations du document et non pas les seules actions. Ainsi, chaque outil est capable de définir exactement ce qui doit être annulé ou refait.
  • Framework de scripting intégré. FreeCAD intègre un interpréteur Python, ainsi qu'une interface de programmation qui couvre presque chaque partie de l'application (l'interface, la géométrie, et sa représentation dans l'environnement 3D). L'interpréteur peut exécuter de simples commandes autant que des scripts complexes, et à vrai dire des modules entiers peuvent même être programmés complètement en Python.
  • Console Python intégrée. L'interpréteur Python comprend une console avec coloration syntaxique, auto-complétion et explorateur de classes. Les commandes Python peuvent être écrites directement dans FreeCAD et renvoyer immédiatement des résultats, permettant aux créateurs de scripts de tester les fonctionnalités à la volée, d'explorer le contenu des modules et d'en apprendre facilement davantage sur FreeCAD.
  • Correspondance interaction utilisateur et console. Tout ce que l'utilisateur fait dans l'interface FreeCAD exécute du code Python qui peut être affiché dans la console et enregistré en macros.
  • Enregistrement et édition complets de macros. Les commandes Python exécutées lorsque l'utilisateur manipule l'interface peuvent être enregistrées, éditées au besoin et bien sûr sauvegardées afin d'être reproduites ultérieurement.
  • Format de fichier composé (basé sur ZIP). Les documents FreeCAD sauvegardés avec l'extension .FCStd peuvent contenir de nombreuses informations de nature différente, telles que la géométrie, des scripts, ou encore des icônes. Le fichier .FCStd est lui-même un conteneur zip, donc un fichier FreeCAD sauvegardé qui a déjà été compressé.
  • Interface Graphique Utilisateur entièrement personnalisable / programmable. L'interface de FreeCAD basée sur Qt est entièrement accessible via l'interpréteur Python. Outre les fonctions simples que FreeCAD fournit lui-même aux différents environnements de travail, l'ensemble du framework Qt est également accessible, permettant n'importe quelle opération sur l'interface utilisateur, telles que la création, l'ajout, l'ancrage, la modification ou la suppression de widgets et de barres d'outils.
  • Créateur de miniatures. (actuellement seul le système Linux le permet) les icônes des documents FreeCAD représentent le contenu du fichier dans la plupart des gestionnaires de fichiers, comme par exemple Nautilus sous GNOME.
  • Un installeur modulaire MSI. L'installeur de Freecad permet une installation flexible sur les systèmes Windows. Les paquets pour les systèmes Ubuntu sont également maintenus.

En développement

  • Feature-assembly.jpg
    Le module Projet Assemblage permet de travailler avec plusieurs projets, plusieurs formes, plusieurs documents, plusieurs fichiers, et de multiples relations... Ce module est actuellement en phase de développement.


Ateliers supplémentaires

Des utilisateurs avancés ont créé différents Ateliers externes.


Arrow-left.svg Page précédente: À propos de FreeCAD

Installation

Installation dans Windows


La méthode la plus facile pour installer FreeCAD sous Windows est de télécharger l’un des programmes d’installation ci-dessous.

Windows.png Windows 32 bit (sha256)

Windows.png Windows 64 bit (sha256)


Après avoir téléchargé le fichier .msi (Microsoft Installer), double-cliquer dessus pour lancer le processus d'installation.

Ci-dessous plus d'informations sur les options techniques. Si cela semble difficile à comprendre, ne vous inquiétez pas ! La plupart des utilisateurs de Windows n'auront besoin que du fichier .msi pour installer FreeCAD et l'utiliser.


Installer simplement avec l'installateur Microsoft

La meilleure façon d'installer FreeCAD sur Windows est d'utiliser le package d'installation téléchargeable au dessus. Cette page décrit l'utilisation et les caractéristiques de Microsoft Installer pour plus d'options sur l'installation.

Si vous souhaitez télécharger la version de développement (risque d'instabilite), allez sur la page Download.

Installation en ligne de commande

Avec l'utilitaire en ligne de commande msiexec.exe, des fonctionnalités supplémentaires sont disponibles, comme l'installation non-interactive et l'installation administrative. Voir les exemples ci-dessous.

Installation non-interactive

Avec la commande suivante :

 msiexec /i FreeCAD<version>.msi

L'installation peut être programmée. Des paramètres additionnels peuvent être ajoutés à la fin de la ligne de commande, par exemple

msiexec /i FreeCAD-2.5.msi TARGETDIR=R:\FreeCAD25

Interface utilisateur réduite

Le niveau d'interface affichable par l'installeur peut être réglé avec les options /q:

  • /qn - Pas d'interface
  • /qb - Interface basique - affiche une barre de progression seulement avec le boutton Annulation
  • /qb! - Comme /qb, mais masque le bouton Cancel (Annuler)
  • /qr - Interface réduite - affiche tous les dialogues qui ne nécessitent pas d'interaction de l'utilisateur (saute tous les dialogues modaux)
  • /qn+ - Comme /qn, mais affiche le dialogue "Completed" (Complété) à la fin
  • /qb+ - Comme /qb, mais affiche le dialogue "Completed" (Complété) à la fin

Répertoire de destination

La propriété TARGETDIR détermine le répertoire racine de l'installation FreeCAD. Par exemple, un disque d'installation différent peut être spécifié par

TARGETDIR=R:\FreeCAD25

La valeur TARGETDIR par défaut est [WindowsVolume\Programm Files\]FreeCAD<version>.

Installation pour tous les usagers

L'ajout de

ALLUSERS=1

produit une installation pour tous les usagers. Par défaut, l'installation non-interactive (/i) n'installe le paquet que pour l'utilisateur courant (l'utilisateur opérant l'installation). Une installation interactive propose un dialogue réglé par défaut à « tous les utilisateurs » si l'utilisateur a les privilèges suffisants.

Sélection de fonctionnalités

Un certain nombre de propriétés permet la sélection des fonctionnalités à installer, réinstaller, ou supprimer. Le jeu de fonctionnalités de l'installeur FreeCAD est

  • DefaultFeature - installe le logiciel proprement dit plus les bibliothèques principales
  • Documentation - installe la documentation
  • Source code - installe les sources
  • ... ToDo

De plus, « ALL » spécifie toutes les fonctionnalités. Toutes les fonctionnalités dépendent de DefaultFeature. De ce fait, l'installation de n'importe quelle fonctionnalité installe automatiquement la fonctionnalité par défaut. Les propriétés suivantes contrôlent les fonctionnalités à installer ou désinstaller :

  • ADDLOCAL - liste des fonctionnalités à installer sur la machine locale
  • REMOVE - liste des fonctionnalités à désinstaller de la machine locale
  • ADDDEFAULT - liste des fonctionnalités ajoutées dans leurs configurations par défaut (qui est locale pour toutes les fonctionnalités FreeCAD)
  • REINSTALL - liste des fonctionnalités à réinstaller/réparer
  • ADVERTISE - liste des fonctions pour lesquelles une installation prévue doit être effectuée

Il existe quelques propriétés supplémentaires. Consultez la documentation MSDN pour plus de détails.

Avec ces options, l'ajout de

ADDLOCAL=Extensions

installe l'interpréteur lui-même et enregistre les extensions mais n'installe rien d'autre.

Désinstallation

FreeCAD peut être désinstallé avec

msiexec /x FreeCAD<version>.msi

Il n'est pas nécessaire d'avoir sous la main le fichier MSI pour la désinstallation. Alternativement, le paquet ou le code produit peut aussi être spécifié. Vous trouverez le code produit en consultant les propriétés du raccourci de désinstallation que FreeCAD installe dans le menu Démarrer.

Installation administrative

msiexec /a FreeCAD<version>.msi

une installation "administrative" (réseau) peut être initiée. Les fichiers sont décompressés dans le répertoire cible (qui doit être un répertoire réseau), mais aucune autre modification n'est apportée au système local. En outre, un autre fichier msi (plus petit) est généré dans le répertoire cible que les clients peuvent ensuite utiliser pour effectuer une installation locale (les versions futures pourront également proposer de garder certaines fonctionnalités sur le lecteur réseau).

Il n'y a pas à ce jour d'interface pour les installations administratives. Le répertoire de destination doit donc être renseigné en ligne de commande.

Il n'y a pas de procédure de désinstallation spécifique - supprimer simplement le répertoire de destination s'il n'est plus utilisé par aucun client.

Avec

msiexec /jm FreeCAD<version>.msi

Il est possible, en principe, de « publiciser » FreeCAD à une machine (ou à un utilisateur avec /ju). Les icônes apparaîtront dans le menu Démarrer et les extensions seront enregistrées sans que le logiciel ne soit installé. La première utilisation d'une fonctionnalité conduira à l'installation de celle-ci.

L'installeur FreeCAD ne supporte à l'heure actuelle que la publicité des entrées du menu Démarrer mais pas de raccourcis.

Installation automatisée sur un groupe de machines

À l'aide des stratégies de groupes Windows, il est possible d'automatiser l'installation de FreeCAD sur un groupe de machines. Pour ce faire, effectuez les étapes suivantes :

  1. Connectez-vous au contrôleur de domaine
  2. Copiez le fichier MSI vers un dossier partagé dont l'accès est accordé à toutes les machines cibles.
  3. Ouvrez le composant logiciel MMC « Active Directory users and computers »
  4. Naviguez vers le groupe d'ordinateurs sur lesquels FreeCAD doit être installé
  5. Ouvrez les Propriétés
  6. Ouvrez les stratégies de groupe
  7. Ajoutez une nouvelle stratégie, puis modifiez-la
  8. Dans Computer Configuration/Software Installation, sélectionnez New/Package
  9. Sélectionnez le fichier MSI à travers le chemin réseau
  10. En option, sélectionnez que vous désirez que FreeCAD soit désinstaller si l'ordinateur quitte le champ d'application de la stratégie.

La propagation des stratégies de groupe nécessite typiquement du temps pour déployer le paquet de façon fiable. Tous les postes devraient être redémarrés.

Installation sous Linux à l'aide de CrossOver Office

Il est possible d'installer la version Windows de FreeCAD sur un système Linux à l'aide de CXOffice 5.0.1. Exécutez msiexec depuis la ligne de commande de CXOffice, en considérant que le paquet d'installation est situé dans le répertoire "software" qui est assigné à la lettre de disque "Y:" :

msiexec /i Y:\\software\\FreeCAD<version>.msi

FreeCAD s'exécute, mais il a été reporté que l'affichage OpenGL ne fonctionne pas, comme pour d'autres programmes fonctionnant sous Wine, par ex. Google SketchUp.

Arrow-left.svg Page précédente: Fonctionnalités

Installation dans Unix/Linux

Arrow-left.svg Page précédente: Install sous Windows
Page suivante: Install sous Mac Arrow-right.svg

L'installation de FreeCAD sous les systèmes Linux les plus connus peut maintenant se faire facilement par le gestionnaire de paquets de votre distribution. L'équipe FreeCAD fournit également des paquets « officiels » lorsque de nouvelles versions sont publiées, ainsi qu'un dépôt PPA expérimental Personal Package Archive pour tester les toutes dernières avancées.

Une fois FreeCAD installé, il est temps de commencer !

Ubuntu et systèmes dérivés

De nombreuses distributions Linux sont basées sur Ubuntu et en partagent les dépôts. Outre les variantes officielles (Kubuntu, Lubuntu et Xubuntu), il existe des variantes non-officielles telles que Linux Mint, Voyager ou autres. Les options d'installation ci-dessous devraient être compatibles avec ces systèmes.

Dépôt officiel Ubuntu

FreeCAD est disponible dans les dépôts Ubuntu et peut être installé par la logithèque, le gestionnaire de paquets de votre choix ou par le terminal :

sudo apt-get install freecad

Important Note: Cependant, il est possible que cette version soit désuète et qu'elle ne dispose pas des dernières fonctionnalités. Pour accéder aux dernières mises à jours veuiller utiliser le (PPA).

Dépôts PPA version stable avec GUI

Pour installer FreeCAD en utilisant le PPA, depuis l'interface graphique, veuillez suivre les instructions qui suivent. La communauté FreeCAD met en place un PPA repository on Launchpad avec la dernière version stable de FreeCAD.

Vous devez ajouter aux sources de logiciels de votre système le PPA suivant. Pour ce faire, accédez à Ubuntu Software Center → Édition → Sources de logiciels → Autres logiciels. Cliquez sur ajouter, copiez et collez le code ci-dessous:

ppa:freecad-maintainers/freecad-stable

Actualisez vos sources de logiciels, si demandé. Maintenant, vous pouvez trouver et installer la dernière version stable de FreeCAD sur le Centre de logiciel Ubuntu.

Installation du PPA stable par la console

Tapez ou copiez-collez ces commandes dans une console pour ajouter le PPA:

Pour le PPA version "stable"

sudo add-apt-repository ppa:freecad-maintainers/freecad-stable

n'oubliez pas de mettre à jour vos listes de paquet logiciel:

sudo apt-get update

Mettez à jour et synchronisez votre liste de paquets avec celle disponible sur les serveurs.

Puis, installer FreeCAD avec sa documentation:

sudo apt-get install freecad freecad-doc && sudo apt-get upgrade

Mettez à jour, téléchargez et installez les dernières versions des paquets. La mise à jour se fera aussi sur tout les logiciels de votre ordinateur.

Veuillez executer cette commande pour ouvrir la dernière version du PPA stable:

freecad

La version PPA en cours de développement

Pour installer la dernière version en cours de développement de FreeCAD, veuillez utiliser le PPA "freecad-daily" PPA repository on Launchpad. Ainsi, vous avez accès aux toutes dernières améliorations de FreeCAD. Ce PPA est automatiquement compilé tous les jours depuis la branche maîtresse du répertoire officiel de FreeCAD. Il contient généralement de nombreuses corrections des bugs et des mises à jour de fonctionnalités.

Pour installer le PPA daily:

sudo add-apt-repository ppa:freecad-maintainers/freecad-daily
sudo apt-get update
sudo apt-get install freecad-daily && sudo apt-get upgrade

Vous pouvez ensuite mettre à jour le dernier quotidien à tout moment avec:

sudo apt-get update
sudo apt-get install freecad-daily

Exécutez cette commande pour ouvrir la version en cours de développement ("daily") de FreeCAD:

freecad-daily

Debian et systèmes dérivés

Depuis Debian Lenny, FreeCAD est disponible depuis les dépôts Debian et peut être installé par Synaptic ou simplement par :

sudo apt-get install freecad

OpenSUSE

FreeCAD s'installe avec la commande suivante :

zypper install FreeCAD

Gentoo

FreeCAD peut être compilé ou installé simplement avec cette commande :

emerge freecad

Fedora

FreeCAD est inclus dans les packages officiels de Fedora depuis Fedora 20. Il peut être installé à partir de la ligne de commande avec:

sudo dnf install freecad

Sur les anciennes versions de Fedora, c’était:

sudo yum install freecad

Les gestionnaires de paquets d'interface graphique peuvent également être utilisés. Rechercher "freecad". La version officielle du paquet a tendance à être bien en retard sur les versions de FreeCAD. Package: freecad affiche les versions incluses dans les référentiels Fedora dans le temps et les versions.

Des versions plus récentes peuvent être obtenues en téléchargeant l’un des fichiers .AppImage Les versions du logiciel sont dans les dépôts de github et fonctionnent très bien sur Fedora.

Si vous souhaitez obtenir les dernières versions en cours de développement, FreeCAD est également disponible sur copr. Pour installer la version, entrez dans un terminal:

sudo dnf copr enable @freecad/nightly
sudo dnf install freecad

Cela laisse le copr référentiel reste actif.

sudo dnf upgrade

La commande ci-dessus ou équivalent mettra à jour vers la dernière version de FreeCAD avec les mises à jour de n’importe quel autre dépôt actif. Si vous voulez quelque chose d'un peu plus stable, vous pouvez désactiver @freecad/nightly à nouveau après l’installation initiale. le copr Le dépôt ne conserve que les versions des 2 dernières semaines. Ce n'est pas une solution si vous voulez choisir une ancienne version spécifique.

Des instructions sont également disponibles sur compile FreeCAD yourself, y compris un script spécifiquement pour Fedora. Avec une modification mineure, pour extraire le commit spécifique du git, n'importe quelle version depuis FreeCAD 0.15 peut être construite sur n'importe quelle distribution depuis Fedora 21.

Arch

Installer FreeCAD sur Arch Linux et ses dérivés (ex. Manjaro):

pacman -S freecad

Autres

Si votre distribution Linux offre FreeCAD mais qu'elle n'est pas documentée sur cette page, merci de nous le dire sur le forum !

Plusieurs paquets FreeCAD non-officiels sont disponibles sur Internet, par exemple pour Slackware ou Fedora. Une recherche Internet peut donner quelques résultats.

Installation manuelle sous les systèmes basés sur .deb

Si pour une raison ou l'autre vous ne pouvez utiliser l'une des méthodes sus-mentionnées, vous pouvez télécharger l'un des paquets .deb disponibles sur la page de téléchargements.

Linux.png Ubuntu 32/64bit AppImage-logo.png AppImage 64bit


Une fois que vous avez téléchargé le .deb correspondant à votre version système, si le paquet Gdebi est installé, il suffit de vous rendre à l'emplacement du fichier téléchargé, puis de double-cliquer dessus. Votre gestionnaire de paquets s'occupera d'installer automatiquement les dépendances nécessaires.

Sinon, vous pouvez aussi l'installer par le terminal en allant à l'emplacement du fichier puis en tapant :

sudo dpkg -i Name_of_your_FreeCAD_package.deb

En remplaçant Name_of_your_FreeCAD_package.deb par le nom du fichier téléchargé.

Après l'installation de FreeCAD, un raccourci-lanceur sera ajouté dans la section « Graphisme » de votre menu d'applications.

Installation sous d'autres systèmes Linux/UNIX

De nombreuses distributions Linux courantes incluent maintenant un FreeCAD précompilé dans les packages standard. C'est souvent obsolète, mais c'est un endroit pour commencer. Vérifiez les gestionnaires de paquets standard pour votre système. L'une des listes de commandes (partielles) suivantes pourrait installer la version officielle de FreeCAD pour votre distribution à partir du terminal. Ceux-ci ont probablement besoin de privilèges d'administrateur.

apt-get install freecad
dnf install freecad
emerge freecad
slackpkg install freecad
yum install freecad
zypper install freecad

Le nom du paquet est sensible à la casse, essayez donc `FreeCAD` ainsi que` freecad`. Si cela ne fonctionne pas pour vous, soit parce que votre gestionnaire de paquets n'a pas de version FreeCAD précompilée disponible, soit parce que la version disponible est trop ancienne pour vos besoins, vous pouvez essayer de télécharger l'un des fichiers. .AppImage les communiqués du référentiel github. Celles-ci ont tendance à fonctionner sur la plupart des distributions Linux 64 bits, sans aucune installation spéciale. Assurez-vous simplement que le fichier téléchargé est marqué comme exécutable, puis exécutez-le.

Si cela ne suffit toujours pas et que vous ne pouvez pas localiser une autre source d'un paquet précompilé, vous devrez compiler FreeCAD vous-même compile FreeCAD yourself.

Installation de la version Windows sous Linux

Consultez la page Installation sous Windows.

Arrow-left.svg Page précédente: Install sous Windows
Page suivante: Install sous Mac Arrow-right.svg

Installation dans Mac

Arrow-left.svg Page précédente: Installation sous Linux/Unix
Page suivante: Premiers pas Arrow-right.svg

FreeCAD peut-être installé en une étape en utilisant le .app

Mac.png MacOS 10.11 El Capitan 64-bit (sha256)


Cette page décrit comment installer FreeCAD. Elle inclue également les instructions de désinstallation. Une fois installé, vous pouvez démarrer !

Installation simple

L'installateur FreeCAD est fourni sous forme d'application (.app) empaquetée dans un fichier d'image disque.

Vous pouvez télécharger le tout dernier installateur depuis la page Téléchargement. Une fois le téléchargement effectué, montez simplement l'image disque, puis faites glisser l'app dans le dossier "Application" ou un autre de votre choix

Mac installer 1.png

C'est tout. Il suffit de cliquer sur l'application pour lancer FreeCAD. Si vous avez un message "FreeCAD ne peut pas être ouvert du fait qu'il vient d'un développeur non reconnu", ouvrez le dossier d'application, faites un clic droit sur l'app puis cliquer sur "ouvrir" et accepter de lancer l'application.


Désinstallation

Il n'y a pas actuellement de programme de désinstallation pour FreeCAD. Pour supprimer complètement FreeCAD ainsi que toutes ses composantes installées, glissez l'application à la corbeille :

  • Sous /Applications :
    • FreeCAD

Et voila !

Arrow-left.svg Page précédente: Installation sous Linux/Unix
Page suivante: Premiers pas Arrow-right.svg

Découvrir FreeCAD

Arrow-left.svg Page précédente: Installation sous Mac

Avant-propos

FreeCAD est une application de modélisation paramétrique 3D CAD/CAE. Elle est principalement destinée à la conception mécanique, mais sert aussi à toutes les utilisations où vous avez besoin de modéliser des objets de précision et de contrôler l'historique de la modélisation 3D.

FreeCAD est en développement depuis un certain temps et offre déjà une longue liste de fonctions. Des capacités sont toujours manquantes, en particulier par rapport aux solutions commerciales, et ne sont peut-être pas assez complètes pour être utilisées dans la plupart des environnements de production, mais FreeCAD est suffisamment puissant pour la plupart des utilisateurs amateurs et pour de nombreux petit ateliers. Il existe une communauté grandissante d’utilisateurs enthousiastes qui participent au forum FreeCAD, et vous pouvez trouver de nombreux exemples de projets de qualité élaborés avec FreeCAD.

Comme tous les projets open source, le projet FreeCAD n'est pas un travail unidirectionnel livré par ses développeurs. Sa croissance dépend beaucoup de sa communauté, pour créer et tester ses fonctionnalités ainsi que sa stabilité (recherche et correction de bugs). Alors n'oubliez pas ceci lorsque vous utilisez FreeCAD ; si vous le souhaitez, vous pouvez directement influencer et aider FreeCAD !

Installation

Tout d'abord (si ce n'est pas déjà fait) téléchargez et installez FreeCAD. Consultez la page de téléchargements pour plus d'informations sur les mises à jour et versions actuelles, puis la page installation pour plus d'informations sur l'installation de FreeCAD. Il y a un installateur pour Windows (.msi), des paquets d'installation pour Debian et Ubuntu (.deb), openSUSE (.rpm) et Mac OSX. FreeCAD est disponible dans les gestionnaires de paquets de plusieurs autres distributions Linux. Une AppImage autonome exécutable est également disponible, et fonctionne sur la plupart des systèmes 64 bits Linux récents. Puisque FreeCAD est open source, vous pouvez également récupérer le code source et compiler FreeCAD vous-même.

Explorer FreeCAD

Freecad-interface.jpg
  1. La vue 3D, affichant le contenu de votre document
  2. L'arborescence, qui montre l'historique et la hiérarchie de la construction de tous les objets dans votre document
  3. L'éditeur de propriétés, qui vous permet d'afficher et de modifier les propriétés des objets sélectionnés
  4. La vue rapport (ou fenêtre de sortie) qui est la fenêtre où FreeCAD affiche des messages, avertissements et erreurs.
  5. La console Python, où sont affichées toutes les commandes exécutées par FreeCAD, que vous pouvez réutiliser dans vos macros, et qui permet de saisir du code python
  6. Le sélecteur d'atelier, où vous sélectionnez l'atelier à activer

Le concept principal de l'interface FreeCAD est qu'il est composé d'ateliers. Un atelier est une collection d'outils adaptés pour une tâche spécifique, comme travailler avec des maillages, faire du dessin 2D, ou faire des esquisses contraintes. Vous pouvez changer l'atelier actuel avec le sélecteur d'ateliers (6). Vous pouvez personnaliser les outils inclus dans chaque atelier, ajouter des outils provenant d'autres ateliers ou même créer vos propres outils, que nous appelons macros. Les points de départ largement utilisés sont l'atelier PartDesign et l'atelier Part.

Lorsque vous démarrez FreeCAD pour la première fois, le Start center s'affiche. Voici son apparence sous la version 0.16 :

Startcenter.jpg

Pour la version de FreeCAD 0.17, voir cette capture d'écran.


Le Start Center (centre de départ) permet de passer rapidement à l'un des atelier les plus usuels, ouvrir un des fichiers récents, ou voir les dernières nouvelles du monde de FreeCAD. Vous pouvez modifier l'atelier par défaut dans l'éditeur de préférences.

Naviguer dans l'espace 3D

FreeCAD propose différents modes de navigation, qui changent la façon dont vous utilisez votre souris pour interagir avec les objets de la vue 3D et la vue elle-même. L'un d'eux est spécialement conçu pour les touchpads, où le bouton central de la souris n'est pas utilisé. Le tableau suivant décrit le mode par défaut, appelé Navigation CAD (vous pouvez modifier rapidement le mode de navigation actuel en cliquant avec le bouton droit de la souris sur une zone vide de la vue 3D) :

Sélection Pan (déplacement) Zoom Rotation
1ère méthode
Rotation
2è méthode
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png Rotate cursor.png
Mouse LMB.svg Mouse MMB hold.svg Mouse MMB rotate.svg Mouse MMB+LMB hold.svg Mouse MMB+RMB hold.svg
Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur l'objet que vous souhaitez sélectionner.

Maintenez la touche Ctrl enfoncée pour sélectionner plusieurs objets.

Maintenez le bouton central de la souris enfoncé et glisser le pointeur pour déplacer l'objet dans l'écran graphique. Utilisez la molette de la souris pour zoomer et dézoomer

En cliquant sur le bouton central de la souris, la vue est recentrée sur l'emplacement du curseur.

Maintenez le bouton central de la souris enfoncé, appuyez ensuite sur le bouton gauche de la souris, puis déplacez le pointeur.

Lorsque le bouton central de la souris est enfoncé l'emplacement du curseur détermine le centre de rotation. La rotation fonctionne comme une balle qui tourne autour de son centre. Si les boutons sont relâchés avant d'arrêter le mouvement de la souris, la vue continue sa rotation, si cette option est activée.

Double cliquer avec le bouton central de la souris définit un nouveau centre de rotation.

Maintenez le bouton central de la souris enfoncé, appuyez ensuite sur le bouton droit de la souris, puis déplacez le pointeur.

Avec cette méthode, le bouton central de la souris peut être relâché si vous maintenez le bouton droit de la souris enfoncé.

Les utilisateurs qui utilisent la souris avec leur main droite peuvent trouver cette méthode plus facile que la première.

Ctrl+Mouse RMB.svg Ctrl+Maj+Mouse RMB.svg Maj+Mouse RMB.svg
Pan mode: maintenez la touche Ctrl enfoncée, appuyez à la fois sur le bouton droit de la souris, puis déplacez le pointeur. Disponible dans la version 0.17 Mode zoom: maintenez les touches Ctrl et Shift enfoncées, appuyez à la fois sur le bouton droit de la souris, puis déplacez le pointeur. Disponible dans la version 0.17 Mode rotation: maintenez la touche Shift enfoncée, appuyez à la fois sur le bouton droit de la souris, puis déplacez le pointeur. Disponible dans la version 0.17


Plusieurs vue prédéfinies (vue de dessus, vue de face, etc.) sont disponibles dans le menu Affichage, dans la barre d'outils ainsi que par des raccourcis numériques (1, 2, etc...). Un clic droit sur un objet ou sur une zone vide de la vue 3D vous donne un accès rapide à certaines opérations courantes, telles que la définition d'une vue particulière, ou localiser un objet dans l'arborescence.

Premiers pas avec FreeCAD

L'objectif de FreeCAD est de vous permettre de créer des modèles 3D de haute précision, de maintenir un contrôle serré de ces modèles (être capable de revenir en arrière dans l'historique de la modélisation et de modifier les paramètres) et finalement de construire ces modèles (via l'impression 3D, l'usinage CNC ou même les chantiers de construction). Il est donc très différent des autres applications 3D conçues pour d'autres fins, tels que le film d'animation ou les jeux. Sa courbe d'apprentissage peut être ardue, spécialement si c'est votre premier contact avec la modélisation 3D. Si vous êtes bloqués à un moment donné, n'oubliez pas que l'amicale communauté des utilisateurs du forum forum de FreeCAD pourrait être en mesure de vous sortir d’embarras sans délai.

L'atelier que vous utiliserez à l'aide de FreeCAD dépend du type de travail à effectuer : Si vous travaillez sur des modèles mécaniques, ou plus généralement tous les petits objets, vous aurez probablement envie d'essayer l'atelier PartDesign. Si vous voulez travailler en 2D, passez à l'atelier Draft ou l'atelier Sketcher si vous avez besoin de contraintes. Si vous voulez faire de la modélisation BIM, lancez l'atelier Arch. Si vous travaillez à la conception de navires, il y a un atelier spécialisé de conception de navire créé pour vous. Et si vous venez du monde OpenSCAD, essayez l'atelier OpenSCAD.

Vous pouvez changer d'atelier à tout moment et aussi changer les préférences de votre atelier favori pour ajouter des outils d'autres ateliers.

Travailler avec PartDesign et l'atelier Sketcher

L'atelier PartDesign est spécialement conçu pour construire des objets complexes, à partir de formes simples et en ajoutant ou en supprimant des opérations (que nous appelons "fonctions"), jusqu'à obtention de votre objet final. Toutes les fonctions que vous avez appliquées durant le processus de modélisation sont stockées dans une vue distincte appelée Vue Modèle, qui contient également les autres objets de votre document. Vous pouvez considérer un objet PartDesign comme une succession d'opérations, chacune appliquée au résultat de la précédente, formant une grande chaîne structurée. Dans l'arborescence, vous voyez votre objet final, mais vous pouvez développer et récupérer tous les états précédents et modifier leurs paramètres, qui mettent automatiquement à jour l'objet final.

L'atelier PartDesign fait un usage intensif d'un autre atelier, l'atelier Sketcher. Le Sketcher vous permet de dessiner des formes 2D, puis de leur appliquer des contraintes. Par exemple, vous pourriez dessiner un rectangle et définir la taille d'un côté à l'aide d'une contrainte de longueur. Ce côté ne pourra plus être redimensionné (à moins d'éditer et modifier cette contrainte).

Les formes 2D faites avec le Sketcher servent beaucoup dans l'atelier PartDesign, par exemple pour extruder des volumes 3D, ou dessiner des zones sur la face de votre objet, qui seront ensuite évidées ou extrudées de son volume principal. Il s'agit d'un flux de production typique de PartDesign :

  1. Créez une nouvelle esquisse
  2. Dessinez un profil fermé (assurez-vous que tous les points sont joints)
  3. Fermez l'esquisse
  4. Extrudez-l'esquisse en un objet 3D avec l'outil Protrusion
  5. Sélectionnez une face du solide extrudé
  6. Créez une seconde esquisse (cette fois elle sera dessinée sur la face sélectionnée)
  7. Dessinez un profil fermé
  8. Fermez l'esquisse
  9. Créez une cavité à partir de la seconde esquisse, sur le premier objet

Ce qui vous donne un objet comme ceci :

Partdesign example.jpg

À tout moment, vous pouvez sélectionner les esquisses originales et les modifier, ou changer les paramètres d'extrusion des opérations de protrusion ou de cavité, qui mettront automatiquement à jour l'objet final.

Travailler avec les ateliers Draft et Arch

Les ateliers Draft et Arch se comportent un peu différemment des autres ateliers ci-dessus, bien qu'ils suivent les mêmes règles communes à l'ensemble de FreeCAD. En bref, alors que le Sketcher (esquisse) et PartDesign sont faits principalement pour concevoir des pièces uniques, Draft et Arch sont faits pour faciliter votre travail lorsque vous travaillez avec plusieurs objets simples.

L'atelier Draft vous propose des outils 2D un peu semblables à ce que vous pouvez trouver dans les applications de CAO 2D traditionnelles telles que AutoCAD. Cependant, le dessin 2D étant loin du champ d'application de FreeCAD, ne vous attendez pas à y trouver la gamme complète d'outils que ces applications offrent. La plupart des outils Draft travaillent non seulement dans un plan 2D, mais également dans l'espace 3D et bénéficient de systèmes spéciaux d'assistance tels que les Plans de travail et l'accrochage d'objet.

L'atelier Arch ajoute des outils de modélisation BIM à FreeCAD, vous permettant de construire des modèles architecturaux à partir d'objets paramétriques. L'atelier Arch s'appuie beaucoup sur les autres modules tels que Draft et le Sketcher. Tous les outils Draft sont également présents dans l'atelier Arch, et la plupart des outils Arch font usage des systèmes d'assistance Draft.

Le travail typique avec les ateliers Arch et Draft peut être :

  1. Dessiner plusieurs lignes avec l'outil Draft Line
  2. Sélectionner chaque ligne et cliquer sur l'outil Mur pour construire un mur sur chacune d'elle
  3. Sélectionner les murs et les joindre en cliquant sur l'outil Ajouter un composant
  4. Créer un objet Étage et déplacer vos murs sous celui-ci dans l'arborescence
  5. Créer un objet Bâtiment et déplacer votre plancher sous celui-ci dans l'arborescence
  6. Créer une fenêtre en cliquant sur l'outil Fenêtre, sélectionner un paramètre prédéfini, puis cliquer sur une face d'un mur
  7. Ajouter des cotes en réglant d'abord le plan de travail si nécessaire, puis en utilisant l'outil Cote

Le résultat sera :

Arch workflow example.jpg

Plus d'informations sur la page tutoriels.

Script

Et enfin, une des caractéristiques les plus puissantes de FreeCAD est l'environnement de programmation de macros. À partir de la console Python intégrée (ou depuis n'importe quel autre éditeur de macro Python), vous pouvez accéder à presque n'importe quelle partie de FreeCAD, créer ou modifier la géométrie, modifier la représentation de ces objets dans la scène 3D ou accéder et modifier l'interface de FreeCAD. Les scripts Python peuvent aussi s'utiliser par des Macros, lesquelles fournissent une méthode simple pour créer des commandes personnalisées.

Nouveautés

Arrow-left.svg Page précédente: Installation sous Mac

Travailler avec FreeCAD

Naviguer en 3D dans FreeCAD

Arrow-left.svg Page précédente: Premiers pas
Page suivante: Cube de navigation Arrow-right.svg

La navigation par la souris dans FreeCAD décrit les commandes utilisées pour naviguer visuellement dans l'espace 3D et interagir avec les objets affichés. FreeCAD prend en charge plusieurs styles de navigation à la souris. Le style de navigation par défaut est appelé "CAD Navigation" et est très simple et pratique, mais FreeCAD fournit également des styles de navigation alternatifs que vous pouvez choisir en fonction de vos préférences.

Navigation

La gestuelle de la souris utilisée pour la manipulation d'objets varie en fonction du style de navigation sélectionné ; le style choisi est utilisé pour tous les ateliers.

Il y a deux façons de changer le style de navigation :

  • Dans les Préférences, menu Édition → Préférences → Affichage → Vue 3D → Navigation 3D.
  • En cliquant avec le bouton droit de la souris dans une zone vide de la vue 3D, puis en sélectionnant Style de navigation → ... dans le menu contextuel.

Mode CAD (par défaut)

C'est le style de navigation par défaut. Il permet à l'utilisateur un contrôle simple de la vue et ne nécessite pas l'utilisation de touches du clavier, sauf pour effectuer des sélections multiples.

Sélection Mouvement panoramique Zoom Rotation
1ère méthode
Rotation
2è méthode
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png Rotate cursor.png
Mouse LMB.svg Mouse MMB hold.svg Mouse MMB rotate.svg Mouse MMB+LMB hold.svg Mouse MMB+RMB hold.svg
Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur l'objet que vous souhaitez sélectionner.

Maintenez la touche Ctrl enfoncée pour sélectionner plusieurs objets.

Maintenez le bouton central de la souris enfoncé et déplacez le pointeur pour déplacer l'objet. Utilisez la molette de la souris pour zoomer et dézoomer.

En cliquant sur le bouton central de la souris, la vue est recentrée sur l'emplacement du curseur.

Maintenez le bouton central de la souris enfoncé, appuyez ensuite sur le bouton gauche de la souris, puis déplacez le pointeur.

Lorsque le bouton central de la souris est enfoncé l'emplacement du curseur détermine le centre de rotation. La rotation fonctionne comme une balle qui tourne autour de son centre. Si les boutons sont relâchés avant d'arrêter le mouvement de la souris, la vue continue sa rotation, si cette option est activée.

Double cliquer avec le bouton central de la souris définit un nouveau centre de rotation.

Maintenez le bouton central de la souris enfoncé, appuyez ensuite sur le bouton droit de la souris, puis déplacez le pointeur.

Avec cette méthode, le bouton central de la souris peut être relâché si vous maintenez le bouton droit de la souris enfoncé.

Les utilisateurs qui utilisent la souris avec leur main droite peuvent trouver cette méthode plus facile que la première.

Ctrl+Mouse RMB.svg Ctrl+Maj+Mouse RMB.svg Maj+Mouse RMB.svg
Pan mode: maintenez la touche Ctrl enfoncée, appuyez simultanément sur le bouton droit de la souris, puis déplacez le pointeur. Disponible dans la version 0.17 Mode zoom: maintenez les touches Ctrl et Maj enfoncées, appuyez simultanément sur le bouton droit de la souris, puis déplacez le pointeur. Disponible dans la version 0.17 Mode rotation: maintenez la touche Maj enfoncée, appuyez simultanément sur le bouton droit de la souris, puis déplacez le pointeur. Disponible dans la version 0.17


Mode OpenInventor

Le mode de navigation OpenInventor (anciennement Inventor) s'inspire de Open Inventor. Pour sélectionner des objets, vous devez maintenir la touche Ctrl enfoncée.

Ce mode n'est pas basé sur Autodesk Inventor.

Sélection Mouvement panoramique Zoom Rotation de la vue
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png
Ctrl+Mouse LMB.svg Mouse MMB hold.svg Mouse MMB rotate.svg Mouse MMB+LMB hold.svg Mouse LMB hold.svg
Maintenez la touche Ctrl enfoncée, cliquez ensuite avec le bouton gauche de la souris sur l'objet que vous souhaitez sélectionner. Appuyez sur le bouton central de la souris, puis déplacez le pointeur. Utilisez la molette de la souris pour zoomer et dézoomer.

Alternativement : Maintenez le bouton central de la souris enfoncé, pressez ensuite le bouton gauche de la souris, puis déplacez le pointeur.

Appuyez sur le bouton gauche de la souris, puis déplacez le pointeur.


Mode Blender

Le style de navigation Blender a été modélisé d'après Blender. Auparavant, il n'y avait pas de panoramique uniquement à la souris ; il fallait toujours maintenir appuyé la touche Maj. Cela a changé en 2016, maintenant vous pouvez maintenir les boutons gauche et droit de la souris enfoncés.

Sélection Mouvement panoramique Zoom Rotation de la vue
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png
Mouse LMB.svg Maj+Mouse MMB hold.svg Mouse LMB+RMB hold.svg Mouse MMB rotate.svg Mouse MMB hold.svg
Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur l'objet que vous souhaitez sélectionner. Maintenez la touche Maj enfoncée, appuyez ensuite sur le bouton central de la souris, et déplacez le pointeur.

Vous pouvez également maintenir enfoncé les boutons gauche et droit de la souris, et déplacer le pointeur.

Utilisez la molette de la souris pour zoomer et dézoomer. Appuyez sur le bouton central de la souris, et déplacez le pointeur.


Mode Touchpad

En mode Touchpad, le mouvement panoramique, le zoom et la rotation de vue nécessitent une touche modificatrice en plus du pavé tactile.

Sélection Mouvement panoramique Zoom Rotation de la vue
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png
Touchpad LB.svg Maj+Touchpad.svg PageUp, PageDown Alt+Touchpad.svg
Cliquez avec le bouton gauche sur l'objet que vous souhaitez sélectionner. Maintenez la touche Maj enfoncée, et déplacez le pointeur. Utiliser les touches PageUp et PageDown pour zoomer et dézoomer. Maintenez la touche Alt enfoncée, puis déplacez le pointeur.
Maj+Ctrl+Touchpad.svg Maj+Touchpad LB hold.svg
Alternativement : Maintenez les touches Maj et Ctrl enfoncées, puis déplacez le pointeur. Alternativement : Maintenez la touche Maj enfoncée ainsi que le bouton gauche, puis déplacez le pointeur.


Mode Gestuel

Ce style de navigation a été adapté pour faciliter l'utilisation avec un écran tactile et un stylet. Néanmoins il peut aussi être utilisé avec la souris.

Sélection Mouvement panoramique Zoom Rotation de la vue Basculement de la vue
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png Rotate cursor.png
Mouse LMB.svg Mouse RMB hold.svg Mouse MMB rotate.svg Mouse LMB hold.svg Mouse LMB+RMB hold.svg
Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur l'objet que vous souhaitez sélectionner. Maintenez le bouton droit de la souris enfoncé et déplacez le pointeur. Utilisez la molette de la souris pour zoomer et dézoomer. Maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et déplacez le pointeur.

Dans l'atelier Sketcher et d'autres modes d'édition, ce comportement est désactivé. Maintenez la touche Alt enfoncée tout en appuyant sur le bouton de la souris pour passer en mode de rotation.

Pour fixer le point de focus pour la rotation de la caméra, cliquez sur ce point avec le bouton central de la souris. Sinon, pointez le curseur sur ce point et appuyez sur la touche H du clavier.

Maintenez les boutons gauche et droit de la souris enfoncés, et déplacer le pointeur latéralement.
Touch Tap.svg Touch Two-Finger-Drag.svg Touch Tap-Hold-Drag.svg Touch Pinch.svg Touch One-Finger-Drag.svg Touch Rotate.svg
Cliquez pour sélectionner. Glisser avec deux doigts.

Vous pouvez également cliquer et maintenir, puis glisser. Cela simule le panoramique avec le bouton droit de la souris.

Pincez ou écartez avec deux doigts. Glissez avec un doigt pour tourner.

Maintnez la touche Alt enfoncée si vous êtes dans Sketcher.

Faites pivoter la ligne imaginaire formée par deux points de contact.

Dans la v0.18 ce mode est désactivé par défaut. Pour l'activer, allez dans Édition → Préférences → Affichage, et décochez la case "Désactiver gestuelle de basculement écran tactile".


Mode Gestuelle-Maya

Dans le mode Gestuelle-Maya, le panoramique, le zoom et la rotation de la vue nécessitent la touche Alt et un bouton de la souris, par conséquent, une souris à trois boutons est requise. Il est également possible d'utiliser des gestes car ce mode a été développé par rapport au mode de navigation par gestes.

Sélection Mouvement panoramique Zoom Rotation de la vue
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png
Mouse LMB.svg Alt+Mouse MMB hold.svg Alt+Mouse RMB hold.svg Mouse MMB rotate.svg Alt+Mouse LMB hold.svg
Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur l'objet que vous souhaitez sélectionner. Maintenez la touche Alt et le bouton central de la souris enfoncés, puis déplacez le pointeur. Maintenez la touche Alt et le bouton droit de la souris enfoncés, puis déplacez le pointeur.

Vous pouvez également utilisez la molette de la souris pour zoomer et dézoomer.

Maintenez la touche Alt et le bouton gauche de la souris enfoncés, puis déplacez le pointeur.


Mode Revit

Ce style est introduit dans la version 0.18.

Sélection Mouvement panoramique Zoom Rotation de la vue
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png
Mouse LMB.svg Mouse MMB hold.svg Mouse LMB+RMB hold.svg Mouse MMB rotate.svg Maj+Mouse MMB hold.svg Mouse MMB+RMB hold.svg


Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur l'objet que vous souhaitez sélectionner. Appuyez sur le bouton central de la souris, puis déplacez le pointeur.

Vous pouvez également maintenir enfoncé les boutons gauche et droit de la souris, et déplacer le pointeur.

Utilisez la molette de la souris pour zoomer et dézoomer. Maintenez la touche Maj et le bouton central de la souris enfoncés, puis déplacez le pointeur.

Vous pouvez également maintenir enfoncé le bouton central de la souris, puis aussi le bouton droit, et déplacer le pointeur.


Mode OpenCascade

Ce style est introduit dans la version 0.18.

Sélection Mouvement panoramique Zoom Rotation de la vue
Hand cursor.png Pan cursor.png Zoom cursor.png Rotate cursor.png
Mouse LMB.svg Ctrl+Mouse MMB hold.svg Mouse MMB hold.svg Mouse MMB rotate.svg Ctrl+Mouse LMB hold.svg Ctrl+Mouse RMB hold.svg


Cliquez avec le bouton gauche de la souris sur l'objet que vous souhaitez sélectionner. Appuyez sur le bouton central de la souris, puis déplacez le pointeur. Utilisez la molette de la souris pour zoomer et dézoomer.

Vous pouvez également maintenir la touche Ctrl et le bouton gauche de la souris enfoncés, puis déplacer le pointeur.

Maintenez la touche Ctrl et le bouton droit de la souris enfoncés, puis déplacer le pointeur.


Sélectionner des objets

Sélection simple

Les objets peuvent être sélectionnés en cliquant avec le bouton gauche de la souris sur l'objet, soit dans la vue 3D, soit dans la vue arborescente.

Présélection

Un mécanisme de présélection permet de mettre les objets en surbrillance et d'afficher des informations à leur sujet lorsque le curseur de la souris les survole. Si vous n'aimez pas ce comportement, ou si vous avez un PC modeste, vous pouvez désactiver la présélection dans les préférences.

Manipulation d'objets

FreeCAD propose des manipulateurs qui sont des poignées pouvant être utilisés pour modifier l'apparence, la forme ou d'autres paramètres d'un objet.

Le plan de coupe est un exemple d'objet avec des manipulateurs. Un plan de coupe peut être activé avec le menu Affichage → Plan de coupe.

Support matériel

FreeCAD supporte aussi quelques périphériques d'entrée 3D.

Mac OS X

Récemment nous avons créé un post sur le forum des utilisateurs Mac pour qui ces combinaisons de touches et boutons de souris ne fonctionneraient pas comme prévu. Malheureusement, aucun des développeurs n'est possesseur d'un Mac, pas plus que les autres contributeurs réguliers. Nous avons besoin de votre aide pour déterminer les combinaisons de touches et boutons de souris fonctionnelles afin que nous puissions les renseigner sur ce wiki.

Arrow-left.svg Page précédente: Premiers pas
Page suivante: Cube de navigation Arrow-right.svg

Structure du Document FreeCAD

Arrow-left.svg Page précédente: Naviguer dans l'espace 3D
Screenshot treeview.jpg

Un document FreeCAD contient tous les objets compris dans votre scène. Il peut contenir des groupes ainsi que des objets créés avec n'importe quel atelier. Vous pouvez donc basculer entre les ateliers et toujours travailler sur le même document. Ce document est ce qui est enregistré sur le disque quand vous sauvegardez votre travail. Vous pouvez aussi ouvrir plusieurs documents à la fois dans FreeCAD, et ouvrir plusieurs vues du même document.

À l'intérieur du document, les objets peuvent être regroupés, et avoir un nom unique. La gestion des groupes, objets et noms d'objets se fait à partir de la vue arborescente. Elle peut bien évidemment se faire aussi, comme tout dans FreeCAD, depuis l'interpréteur Python. Dans la vue arborescente, avec un clic droit de la souris dans la vue arborescente ou sur un objet, vous pouvez créer des groupes, déplacer des objets dans des groupes, supprimer des objets ou des groupes ; renommer des objets avec un double-clic sur leur nom ; ou possiblement d'autres opération, selon l'établi actif.

Les objets dans un document FreeCAD peuvent être de différents types. Chaque atelier peut créer ses propres types d'objets ; par exemple, l'Atelier Maillages créé des maillages, l'Atelier Pièce créé des objets pièces, la Planche à dessin créé aussi des objets pièces, etc.

S'il y a au moins un document ouvert dans FreeCAD, il ne peut y avoir qu'un seul document actif. Il s'agit du document qui est affiché dans la vue 3D courante, le document sur lequel vous travaillez.

Interface utilisateur et application

Puisque l'architecture de FreeCAD est totalement modulaire, l'interface graphique ou environnement graphique est séparée de la partie application. Ceci est aussi valide pour les documents. Les documents sont aussi séparés en deux parties : le document Application, qui contient les objets, et le document Affichage, qui contient la représentation à l'écran des objets.

Voyez cela comme deux espaces dans lesquels les objets sont définis. Leurs paramètres de construction (est-ce un cube ? un cône ? quelle taille ?) sont enregistrés dans le document Application, alors que leur représentation graphique (l'objet est-il dessiné avec des lignes noires ? avec des faces de couleur bleue ?) est enregistrée dans le document Affichage. Pourquoi cela ? Parce que FreeCAD peut aussi être utilisé sans l'interface graphique, par exemple à l'intérieur d'autres programmes, et nous devons pouvoir manipuler les objets, même si rien n'est affiché à l'écran.

Le document Affichage contient aussi les vues 3D. Un document peut avoir plusieurs vues ouvertes, ce qui vous permet de l'inspecter depuis plusieurs points de vue en même temps. Vous pourriez vouloir afficher à la fois une vue de dessus et une vue de face de votre projet. Deux vues du même document seront alors enregistrées dans le document Affichage. La création de nouvelles vues, ou la fermeture des vues peut être faite depuis le menu Vue, ou par un clic droit de la souris sur l'onglet d'une vue.

Script

Les documents peuvent être créés, accédés et modifiés facilement depuis l'interpréteur Python. Par exemple :

FreeCAD.ActiveDocument

Retournera le document courant (actif)

FreeCAD.ActiveDocument.Blob

Accède à un objet nommé « Blob » à l'intérieur de votre document

FreeCADGui.ActiveDocument

Retournera la vue document associée au document courant

FreeCADGui.ActiveDocument.Blob

Accède à la représentation graphique (vue) de l'objet « Blob »

FreeCADGui.ActiveDocument.ActiveView

Retourne à la vue courante

Arrow-left.svg Page précédente: Naviguer dans l'espace 3D

Préférences Utilisateur

Contents

Le réglage des préférences de FreeCAD est accessible par le menu Édition → Préférences....

Les fonctionnalités de FreeCAD sont séparées en différents modules, chaque module étant responsable du fonctionnement d'un atelier spécifique. FreeCAD utilise aussi un concept nommé late loading (chargement tardif), qui veut dire que les composants ne sont chargés que lorsqu'ils sont nécessaires. Vous avez peut-être remarqué que quand vous sélectionnez un atelier dans la barre d'outil de FreeCAD, l'atelier et tout ses composants se chargent à ce moment. Ceci inclut ses réglages de préférences.

Sans aucun module chargé, vous aurez accès à deux sections de configuration, responsables des réglages de préférences générales et des réglages d'affichage. Lorsque vous vous trouvez dans un certain atelier, les préférences de cet atelier apparaissent en tant que nouvelle section et les formats de fichier pris en charge par l'atelier apparaissent en tant que nouvel onglet dans la section Importer-Exporter.

Cliquez sur le bouton Réinitialiser situé dans le coin inférieur gauche de la fenêtre des préférences définit les valeurs par défaut de toutes les préférences de FreeCAD.

Préférences générales

Cette section de préférences a 6 onglets :

Général

Dans l'onglet Général, vous pouvez spécifier les éléments suivants:

Nom Description
Changer la langue Sélectionnez la langue de l'interface utilisateur de FreeCAD
Taille de la liste des fichiers récents Spécification du nombre de fichiers à répertorier dans la liste des fichiers récents
Activer l'arrière-plan en mosaïque Si cette case est cochée, l’arrière-plan de la fenêtre principale de FreeCAD sera par défaut constitué de mosaïques de cette image: Background.png
Cette option n’a un effet que si Feuille de style/Aucune feuille de style est sélectionné.
L'image peut être modifiée en ajoutant les dossiers Gui/Images dans le dossier
"%APPDATA%/FreeCAD (sous Windows),
$HOME/.FreeCAD (sous Linux) or
$HOME/Library/Preferences/FreeCAD (sous MacOS)..
Placez-y un fichier nommé background.png et cochez/décocher cette option pour voir le fichier modifié.
Feuille de style Sélection d'une feuille de style. Les feuilles de style définissent l'apparence de l'interface utilisateur de FreeCAD.
Taille des icônes de la barre d'outils Sélection de la taille des icônes de la barre d’outils
Module chargé automatiquement après le démarrage Sélection du plan de travail à utiliser directement après le démarrage de FreeCAD
Activer l'écran de démarrage au démarrage Si cette case est cochée, l'écran de démarrage de FreeCAD apparaît au démarrage.
L'image de l'écran de démarrage peut être modifiée en ajoutant les dossiers Gui/Images dans le dossier % APPDATA%/FreeCAD (où %APPDATA% est le dossier d’installation spécifique à l’utilisateur de FreeCAD de votre système d’exploitation). Mettez-y un fichier nommé splash_image.png et redémarrez FreeCAD pour voir l'écran de démarrage modifié.
Activer le retour à la ligne Les mots seront enveloppés lorsqu'ils dépasseront l'espace horizontal disponible dans la console Python. Cette console s’affiche à l’aide du menu View → Panels → Console Python.
Preference General Tab 01 fr.png


Document

Dans l'onglet Document, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Créer un nouveau document au démarrage Si coché, FreeCAD créera un nouveau document au démarrage
Niveau de compression du document Spécification du niveau de compression pour les fichiers FCStd. Les fichiers FCStd sont des fichiers compressés au format ZIP. Par conséquent, vous pouvez renommer leur suffixe .FCStd en .zip et les ouvrir avec un programme d’archive ZIP.
Utiliser Annuler / Rétablir sur les documents Si coché, toutes les modifications dans les documents sont stockées de manière à pouvoir être annulées / rétablies
Nombre maximum d'actions Annuler / Rétablir Spécification du nombre d'actions Annuler / Rétablir à mémoriser
Lancer AutoRecovery au démarrage Si un fichier de récupération est disponible, FreeCAD lancera automatiquement une récupération de fichier au démarrage. De cette façon, les fichiers peuvent être restaurés en cas de blocage.
Enregistrer l'information AutoRecovery chaque Spécification de la fréquence d'écriture d'un fichier de récupération.
Enregistrer la vignette dans le fichier projet lors de la sauvegarde du document Si cette case est cochée, une vignette sera également enregistrée lors de la sauvegarde du document. La vignette sera par exemple affichée dans la liste des fichiers récents dans l'atelier Start.
Ajouter le logo du programme à la vignette générée Si cette case est cochée, le logo du programme FreeCAD FreeCAD-logo.svg sera ajouté à la vignette. Cette option n'a d'effet que si Enregistrer la vignette dans le fichier projet lors de la sauvegarde du document est utilisé.
Nombre maximal de fichiers de sauvegarde à conserver lors de la sauvegarde du document Si cette case est cochée, les fichiers de sauvegarde seront conservés lors de la sauvegarde du document. Vous pouvez spécifier combien de fichiers de sauvegarde seront conservés. Ils contiennent la version précédemment enregistrée du document. Le premier fichier de sauvegarde porte le suffixe .FCStd1, le second .FCStd2, etc.
Autoriser la duplication des étiquettes dans un document Si coché, les objets peuvent avoir le même label/nom. Par exemple, différentes parties ou caractéristiques peuvent alors porter le même nom dans le même document.
Nom de l'auteur Tous les documents qui seront créés auront le nom d’auteur spécifié. Laissez le champ auteur vide pour un auteur anonyme. Si l'option Set on save est cochée, le champ Dernière modification par sera défini sur l'auteur spécifié lors de l'enregistrement du fichier. Ce champ peut être visualisé par le menu Fichier → Informations sur le projet.
Société Tous les documents qui seront créés auront le nom de société spécifié
Licence par défaut Sélection d'une licence par défaut pour les nouveaux documents. Pour une licence prédéfinie, URL de licence sera automatiquement défini en conséquence. Sélectionnez « Autre » pour une licence propre ou spéciale.
URL de licence Spécification de l'URL décrivant la licence sélectionnée dans Licence par défaut

Preference General Tab 02 fr.png


Éditeur

Les paramètres de préférences de l'éditeur affectent le comportement de l'éditeur de macro. L'éditeur peut être ouvert à l’aide du menu Macro → Macros ... → Éditer/Créer.
Remarque : les paramètres de couleur et de police affectent également la console Python. Cette console s’affiche à l’aide du menu Affichage → Panneaux → Console Python.

Dans l'onglet Éditeur, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Éléments d'affichage Sélection du type de code. Les paramètres de couleur et de police seront appliqués au type sélectionné. Le résultat est visible dans le champ Aperçu.
Police Spécification de la famille de polices à utiliser pour le type de code sélectionné
Taille Spécification de la taille de la police à utiliser pour le type de code sélectionné
Activer la numérotation des lignes Si coché, les lignes de code seront numérotées
Taille des tabulations Spécification du raster de tabulation (combien d'espaces). Si, par exemple, il est réglé sur "6", une pression sur Tab permet de passer au caractère 7, 13, 19, etc., en fonction de la position actuelle du curseur. Ce paramètre est utilisé uniquement si Garder les tabulations est activé.
Taille de retrait Spécification du nombre d'espaces insérés lors de la pression de Tab. Ce paramètre est utilisé uniquement si Insérer des espaces est sélectionné.
Garder les tabulations Si cette option est sélectionnée, une pression sur Tab insérera une tabulation avec le raster défini par Taille des tabulations.
Insérer des espaces Si cette option est sélectionnée, une pression sur Tab insérera le nombre d'espaces définis par Taille de retrait.

Preference General Tab 03 fr.png


Fenêtre de sortie

Dans l'onglet Fenêtre de Sortie, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Enregistrer les messages du journal Si coché, les messages de journalisation seront également enregistrés. Ils seront affichés dans le panneau d'affichage Rapport avec la couleur définie dans Journal des messages. Ce panneau s’affiche à l’aide du menu Affichage → Panneaux → Vue rapport.
Enregistrer les avertissements Si coché, les avertissements seront enregistrés. Ils seront affichés dans le panneau d'affichage Rapport avec la couleur définie dans Avertissements.
Enregistrer les messages d'erreur Si coché, les messages d'erreur seront enregistrés. Ils seront affichés dans le panneau d'affichage Rapport avec la couleur définie dans Erreurs.
Messages normaux Spécification de la couleur de la police pour les messages normaux dans le panneau d'affichage Rapport.
Journal des messages Spécification de la couleur de police pour les messages de journal dans le panneau d'affichage Rapport.
Avertissements Spécification de la couleur de police pour les messages d'avertissement dans le panneau d'affichage Rapport.
Erreurs Spécification de la couleur de la police pour les messages d'erreur dans le panneau d'affichage Rapport.
Rediriger les messages internes Python vers la Vue rapport Si cette case est cochée, la sortie interne Python sera redirigée de la console Python vers le panneau d'affichage Rapport. La console Python s’affiche à l’aide du menu Affichage → Panneaux → Console Python.
Rediriger les erreurs internes Python vers la Vue rapport Si cette case est cochée, les messages d'erreur interne Python seront redirigés de la console Python vers le panneau d'affichage Rapport.

Preference General Tab 04 fr.png


Macro

Dans l'onglet Macro, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Exécuter les macros dans l'environnement local Si coché, les variables définies par les macros sont créées en tant que variables locales, sinon en tant que variables globales Python
Chemin de la macro Spécification d'un chemin d'accès aux fichiers de macros
Enregistrement des commandes de l'interface graphique Si coché, les macros enregistrées contiendront également les commandes d'interface utilisateur.
Enregistrer comme un commentaire Si coché, les Macros enregistrées contiendront également des commandes d'interface utilisateur, mais sous forme de commentaires. Ceci est utile si vous ne souhaitez pas exécuter d'actions visibles lors de l'exécution de la macro mais voir ce qui peut être fait de manière visible.
Afficher les commandes de script dans la console Python Si cette case est cochée, les commandes exécutées par les scripts de macro sont affichées dans la console Python. Cette console s’affiche à l’aide du menu Affichage → Panneaux → Console Python.

Preference General Tab 05 fr.png


Unités

Dans l'onglet Unités, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Système de l'utilisateur Sélection d'un système d'unités devant être utilisé pour toutes les parties de FreeCAD
Nombre de décimales Nombre de décimales à afficher pour les nombres et les dimensions dans FreeCAD
Fraction minimale en pouce La fraction minimale en pouce qui doit être affichée. Ce paramètre est uniquement disponible si le système d’unités Construction US (ft-en/sqft/pi3) est utilisé.

Preference General Tab 06 fr.png


Préférences d'affichage

Cette section de préférences comporte deux onglets généraux, et d'autres onglets en fonction des ateliers utilisés.

Vue 3D

Cet onglet est toujours disponible.

Dans l'onglet Vue 3D, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Afficher le système de coordonnées dans le coin Si coché, le système de coordonnées principal sera toujours affiché en bas à droite dans les fichiers ouverts.
Afficher le compteur d'images par seconde Si cette case est cochée, le temps nécessaire à la dernière opération et la fréquence d'images seront toujours indiqués en bas à gauche des fichiers ouverts.
Afficher le cube de navigation Si cette case est cochée, le cube de navigation sera toujours affiché sur le Coin sélectionné des fichiers ouverts.
Utiliser OpenGL Vertex Buffer Object Si cette case est cochée, Vertex Buffer Objects (VBO) sera utilisé. Un VBO est une fonctionnalité OpenGL qui fournit des méthodes pour télécharger des données de vertex (position, vecteur normal, couleur, etc.) sur le périphérique vidéo. Les VBO offrent des gains de performances substantiels car les données résident dans la mémoire du périphérique vidéo plutôt que dans la mémoire système et peuvent donc être restituées directement par le périphérique vidéo. Pour plus d'informations, voir cette page web.
Permettre l'animation Si coché, les rotations peuvent être animées. Si, par exemple, Navigation 3D est défini sur CAD et que la souris est déplacée alors que la molette de défilement et le bouton droit de la souris sont enfoncés, les pièces sont pivotées. Si vous maintenez la souris en mouvement tout en lâchant, par exemple le bouton droit de la souris, la rotation se poursuivra sous forme d'animation. Pour terminer l'animation, cliquez avec le bouton gauche de la souris.
Navigation 3D Sélection d'un ensemble de paramètres de navigation. Pour voir ce que chaque ensemble définit, sélectionnez un ensemble et appuyez sur le bouton Souris....
Style d'orbite Sélection du style d'orbite de rotation. Lorsque vous visualisez une pièce dans le plan XY et que vous vous trouvez en mode de rotation de la navigation 3D, la différence est la suivante: Si Trackball est sélectionné, déplacez la souris horizontalement pour faire pivoter la pièce autour de l'axe des Y, si Platine est sélectionné, la pièce sera pivotée autour de l'axe des Z.
Anticrénelage Sélection si et quel type d'anticrénelage multi-échantillons est utilisé.
Nouvelle orientation de la caméra du document Sélection de l'orientation de la caméra pour les nouveaux documents.
Zoom sur le curseur Si cette case est cochée, les opérations de zoom seront effectuées à la position du pointeur de la souris. Sinon, les opérations de zoom seront effectuées au centre de la vue actuelle. Le pas de Zoom définit l'amplitude du zoom. Un pas de zoom de '1' signifie un facteur de 7,5 pour chaque pas de zoom.
Inverser le zoom Si coché, le sens des opérations de zoom sera inversé.
Désactiver l'inclinaison par geste de l'écran tactile Si cette case est cochée, le geste d’inclinaison sera désactivé pour le zoom par pincement (zoom à deux doigts). Ceci n'affecte que le Navigation 3D défini sur Gesture.
Glisser au curseur Si cette case est cochée, les rotations en 3D utiliseront la position actuelle du curseur comme centre de la rotation. Sinon, le centre de l'écran sera toujours utilisé.
Taille du marqueur Sélection de la taille des sommets (points) dans Sketcher
Distance entre les yeux pour les modes stéréo Spécification de la distance œil-à-œil utilisée pour les projections stéréoscopiques. La valeur spécifiée est un facteur qui sera multiplié par la taille bounding box de l'objet 3D actuellement affiché.
Activer la couleur de rétroéclairage Si coché, le rétroéclairage est activé avec la couleur définie
Intensité du rétro-éclairage Spécification de l'intensité du rétro-éclairage. Ce paramètre est activé uniquement si Activer la couleur de rétroéclairage est coché.
Type de caméra Sélection du type de projection de la caméra.
Si Rendu en perspective est sélectionné, les objets apparaîtront dans une projection en perspective.
Si Rendu orthographique est sélectionné, les objets seront projetés en projection orthographique.

Preference Display Tab 01 fr.png


Couleurs

Cet onglet est toujours disponible.

Dans l'onglet Couleurs, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Activer la surbrillance de présélection Si cette case est cochée, la présélection est activée et sera mise en évidence par la couleur spécifiée. La présélection signifie que, par exemple, des arêtes dans certaines parties seront mises en surbrillance lorsque vous les survolez avec la souris pour indiquer qu'elles peuvent être sélectionnées.
Activer la surbrillance de sélection Si cette case est cochée, la surbrillance de la sélection est activée et la couleur spécifiée sera utilisée pour cela.
Sélectionner le rayon Définit la zone de sélection des éléments en vue 3D. Une valeur plus grande facilite la tâche, mais rend impossible la sélection de petits éléments.
Couleur simple Si sélectionné, l’arrière-plan des pièces aura la couleur sélectionnée.
Dégradé de couleurs Si sélectionné, l’arrière-plan des pièces aura le dégradé de couleur sélectionné.
Couleur intermédiaire N'est activé que si Dégradé de couleurs est sélectionné. Si cette case est cochée, le dégradé de couleur aura la couleur sélectionnée en tant que couleur intermédiaire.
Objet en cours d'édition Sélection de la couleur d'arrière-plan pour les objets de la vue arborescente en cours d'édition.
Conteneur actif Sélection de la couleur d'arrière-plan des conteneurs actifs dans l'arborescence. Par exemple, s'il y a plusieurs parties dans la vue arborescente et qu'une partie est basculée en tant que corps actif, la couleur d'arrière-plan sélectionnée apparaît dans la vue arborescente.

Preference Display Tab 02 fr.png


Couleurs des pièces

Cet onglet n'apparaît que si vous vous trouvez dans l'atelier Part ou PartDesign ou si vous avez déjà travaillé dans ces ateliers (dans la session en cours).

Dans l'onglet Couleurs de la pièce, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Couleur des formes par défaut Sélection de la couleur par défaut pour les nouvelles formes. Si l'option Couleur des formes aléatoire est activée, une couleur aléatoire est utilisée.
Couleur de ligne par défaut Sélection de la couleur de ligne par défaut pour les nouvelles formes.
Épaisseur de trait par défaut Spécification de l'épaisseur de trait par défaut pour les nouvelles formes.
Couleur de sommet par défaut Sélection de la couleur par défaut pour les nouveaux vertices.
Taille de sommet par défaut Spécification de la taille par défaut pour les nouveaux vertices.
Couleur de la boite englobante Sélection de la couleur de Bounding box dans la vue 3D.
Couleur de texte par défaut Sélection de la couleur de texte par défaut pour les annotations de document. Il n'y a actuellement aucune boîte de dialogue permettant d'ajouter des annotations aux documents. Des annotations peuvent être ajoutées seulement depuis la console Python avec cette commande :
obj=App.ActiveDocument.addObject("App::Annotation","Label")
Cette console est affichée à l'aide du menu Affichage → Panneaux → Console Python.

Preference Display Tab 03 fr.png


Vue maillage

Cet onglet ne s'affiche que si vous êtes dans l'atelier Mesh ou si vous avez déjà été dans cet atelier.

Dans l'onglet Vue Maillage, vous pouvez spécifier les éléments suivants :

Nom Description
Couleur de maillage par défaut Sélection de la couleur par défaut pour les nouveaux maillages
Couleur de ligne par défaut Sélection de la couleur de ligne par défaut pour les nouveaux maillages
Transparence du maillage Spécification de la transparence par défaut pour les nouveaux maillages
Transparence de ligne Spécification de la transparence de ligne par défaut pour les nouveaux maillages
Rendu bi-faces Si coché, le rendu de la face inférieure de la surface sera identique à celui de la face supérieure. Si non coché, cela dépendra de l'option Activer la couleur de rétroéclairage (voir la section Vue 3D). La couleur de rétroéclairage sera utilisée ou noire.
Afficher le cadre de sélection pour les maillages mis en surbrillance ou sélectionnés Si coché, un cadre de sélection jaune s'affiche pour les maillages sélectionnés ou en surbrillance.
Définissez la valeur normale par sommet Si coché, l'ombrage progressif sera utilisé, sinon l'ombrage est uniforme. L'ombrage définit l'apparence des surfaces. Avec un ombrage uniforme, les normales de surface ne sont pas définies par sommet, ce qui donne un aspect irréel aux surfaces courbes, tandis que l'utilisation de l'ombrage progressif permet d'obtenir un aspect plus lisse.
Angle de courbure L'angle de courbure est un angle de seuil entre deux faces. Il ne peut être défini que si l'option Définir la normale par sommet est utilisée.
Si angle entre faces ≥ angle de froissage, l’ombrage des facettes est utilisé
Si angle entre faces < angle de froissage, l’ombrage est uniforme

Mesh View Preferences.png

Options d'Import-Export

Les paramètres d'import-export affectent la manière dont les fichiers sont importés et exportés vers et depuis FreeCAD. Ils sont décrits dans la page Préférences d’import-export.


Préférences d'ateliers

Les préférences d'ateliers les plus courantes sont définies ci-dessous. Certains ateliers n'ont pas de préférences. D'autres ateliers optionnels peuvent ne pas être listés.


A2plus Préférences

Arch Préférences

Draft Préférences

Drawing Préférences (sans)

Fem Préférences

Image Préférences (sans)

Inspection Préférences (sans)

Mesh Design Préférences (sans)

OpenSCAD Préférences

Part Préférences (sans)

Part Design Préférences (sans)

Path Préférences

Plot Préférences (sans)

Points Préférences (sans)

Raytracing Préférences

Reverse Engineering Préférences (sans)

Robot Préférences (sans)

Ship Préférences (sans)

Sketcher Préférences

Spreadsheet Préférences (sans)

Surface Préférences (sans)

TechDraw Préférences

Test Framework Préférences (sans)


Web Préférences (sans)

Personnaliser l'interface

Puisque l'interface de FreeCAD est basée sur le très moderne toolkit Qt, elle dispose d'une organisation de pointe. Les widgets, menus, barres d'outils et autres outils peuvent être modifiés, déplacés, partagés entre ateliers ; des raccourcis-clavier peuvent être créés et modifiés, et des macros peuvent être enregistrées et jouées. La fenêtre de personnalisation est accessible depuis le menu Outils → Personnaliser

La fenêtre Personnaliser...

Onglets de personnalisation

L'onglet Commandes permet de naviguer à travers les commandes disponibles de FreeCAD, classées par leur catégorie.

L'onglet Clavier affiche les raccourcis associés avec chaque commande de FreeCAD, et vous permet de modifier ou d'assigner un nouveau raccourci à n'importe quelle commande. Ceci peut être utile si vous utiliser couramment un atelier en particulier : vous pouvez augmenter votre rapidité en utilisant le clavier.

Les onglets Barre d'outils et Barre de boîte d'outils vous permet de modifier des barres d'outils existantes, ou de créer vos propres barres d'outils personnalisées.

L'onglet Macros permet de gérer vos Macros enregistrées.

Tutoriel pour créer vos Barres d'Outils pour vos macro Customize Toolbars

Depuis FreeCAD 0.16, un nouvel outil est disponible pour vous permettre de gérer vos ateliers.

CustomizeWorkbenches.png

Exemple

Par exemple lors d’une session de travail, supposons que nous voulions que l’outil "Mesure de longueur" apparaisse également dans une barre d'outils personnalisée dans l’atelier Draft.

  • dans FreeCAD choisissez Outils → Personnaliser... dans le menu tout en haut
  • sélectionnez l’onglet "Barre d'outils"
  • sur le côté gauche, choisissez "Pièce" dans le menu déroulant
  • sur le côté gauche de la fenêtre inférieure, descendez jusqu’à l’entrée "Mesure de longueur" et sélectionnez-la
  • sur le côté droit, choisissez "Draft" dans le menu déroulant
  • cliquez sur "Nouveau ..." pour créer une nouvelle barre d’outils et choisissez un nom pour celle-ci
  • sélectionnez maintenant votre barre d’outils de destination dans la fenêtre inférieure droite (uniquement nécessaire si vous avez plus d’une barre d’outils)
  • en cliquant sur la "Flèche vers la droite" bleue (icône du haut de la rangée du milieu), vous ajouterez l’entrée sélectionnée à la barre d’outils sélectionnée

Remarques:

Lorsque vous sélectionnez "Global" dans le menu déroulant sur le côté droit, vous allez créer une barre d’outils qui sera visible dans tous les ateliers

Pour ajouter une macro déjà enregistrée à une barre d’outils, vous devez

  • sélectionnez "Macros" dans le menu déroulant sur le côté gauche en haut
  • sinon au préalable il faut avoir une macro correctement définie en ayant utilisé l’onglet Outils → Personnaliser → Macros et qu’elle soit présente dans la fenêtre "Installer des macros personnalisées"


Propriété des objets

Une propriété est une information, telle qu'un nombre ou une chaîne de texte, attachée à un document FreeCAD ou à un objet d'un document. Les propriétés peuvent être visualisées et modifiées avec l'éditeur de propriétés.

Les propriétés jouent un rôle très important dans FreeCAD, car il a été conçu pour fonctionner avec des objets paramétriques, qui ne sont définis que par leurs propriétés.

Les Objets créés par script personnalisés dans FreeCAD peuvent avoir des propriétés des types suivants :

Boolean
 Float
 FloatList
 FloatConstraint
 Angle
 Distance
 Integer
 IntegerConstraint
 Percent
 Enumeration
 IntegerList
 String
 StringList
 Link
 LinkList
 Matrix
 Vector
 VectorList
 Placement
 PlacementLink
 Color
 ColorList
 Material
 Path
 File
 FileIncluded
 PartShape
 FilletContour
 Circle
Arrow-left.svg Page précédente: Personnalisation de l'interface
Page suivante: Ateliers Arrow-right.svg

Travailler avec les outils

Arrow-left.svg Page précédente: Éditeur de propriétés
Page suivante: Atelier Arch Workbench Arch.svg Arrow-right.svg

FreeCAD, à l'instar de nombreuses applications de conception modernes telles que Revit ou CATIA, est basé sur le concept d' Atelier. Un atelier peut être considéré comme un ensemble d’outils spécialement regroupés pour une tâche donnée. Dans un atelier de fabrication de meubles traditionnels, vous disposerez d'une table de travail pour la personne qui travaille le bois, d'une autre pour celui qui travaille avec des pièces métalliques et peut-être d'une troisième pour le gars qui monte toutes les pièces ensemble.

Le même principe s'applique dans FreeCAD. Les outils sont regroupés sous des ateliers, selon les tâches auxquelles ils sont destinés.

Quand vous basculez d'un atelier à un autre, les outils disponibles dans l'interface changent. Les barres d'outils, les barres de commande et surement d'autres parties de l'interface basculent vers le nouvel atelier, mais le contenu de votre scène ne change pas. Vous pouvez par exemple commencer à dessiner des formes 2D dans la planche à dessin, puis continuer à travailler sur ces objets dans l'atelier Pièce.

Remarquez que parfois, un Atelier est aussi appelé un "Module". Cependant Atelier et Module sont deux choses différentes. Un Module est une extension de FreeCAD alors qu'un Atelier est une configuration de l'interface graphique qui regroupe quelques outils et menus. Habituellement chaque Module contient son propre Atelier, c'est pour ça que les deux termes sont utilisés.

Ateliers internes

Les ateliers suivants sont disponibles sur toutes les installations FreeCAD :

  • Workbench Arch.svg L'atelier Arch pour concevoir des éléments architecturaux.
  • Workbench Complete.svg L'atelier Complete contient la plupart des commandes et fonctions de tous les ateliers et modules qui rencontrent certains critères de qualité. Déconseillé en v0.17
  • Workbench Draft.svg L'atelier Draft contient des outils 2D ainsi que des opérations de CAO 2D et 3D de base.
  • Workbench Drawing.svg L'atelier Drawing a été utilisé pour afficher votre travail 3D sur une feuille de dessin 2D mais est désormais obsolète. Il est toujours nécessaire de lire les anciens fichiers FreeCAD contenant un objet Drawing créé à l'origine avec cet atelier. Voir l'atelier TechDraw, qui est le remplaçant plus évolué.
  • Workbench FEM.svg L'atelier FEM permet l'analyse numérique par la méthode des éléments finis (MEF, ou FEM en anglais).
  • Workbench Image.svg L'atelier Image pour travailler avec des images matricielles.
  • Workbench Inspection.svg L'atelier Inspection met à votre disposition des outils spécifiques à l'analyse de formes. Il est toujours en développement.
  • Workbench Mesh.svg L'atelier Mesh Design pour travailler avec des maillages.
  • Workbench OpenSCAD.svg L'atelier OpenSCAD offre l'interopérabilité avec OpenSCAD et permet la réparation de l'historique de modèles créés par géométrie de construction de solides (CSG en anglais).
  • Workbench Part.svg L'atelier Pièce pour travailler avec des pièces de CAO.
  • Workbench PartDesign.svg L'atelier Part Design pour construire des pièces à partir d'esquisses.
  • Workbench Path.svg L'atelier Path est utilisé pour générer des instruction G-Code. Il est toujours en développement.
  • Workbench Plot.svg L'atelier Plot permet de modifier et d'enregistrer les sorties créées à partir d'autres modules et outils.
  • Workbench Points.svg L'atelier Points permet de travailler sur des nuages de points.
  • Workbench Raytracing.svg L'atelier Raytracing pour le lancer de rayons (rendu).
  • Workbench Reverse Engineering.svg L'atelier Reverse Engineering (rétro-ingénierie) a pour but de fournir des outils spécifiques à la conversion de formes/solides/maillages en des fonctions paramétriques compatibles avec FreeCAD. (en développement)
  • Workbench Robot.svg L'atelier Robot pour étudier les mouvements de robots industriels.
  • Workbench Ship.svg L'atelier Ship travaille sur des entités de navire qui doivent être créés à partir de géométrie fournie.
  • Workbench Sketcher.svg L'atelier Sketcher pour créer des esquisses contraintes géométriquement.
  • Workbench Spreadsheet.svg L'atelier Spreadsheet sert a créer et manipuler des données dans une feuille de calcul.
  • Workbench Start.svg L'atelier Start Center vous permet d'aller rapidement à l'un des ateliers les plus communs.
  • Workbench Surface.svg L'atelier Surface fournit des outils pour créer et modifier des surfaces. Il est similaire au générateur de forme de Part Face à partir d'arêtes.
  • Workbench TechDraw.svg L'atelier TechDraw est le successeur le plus avancé et le plus riche en fonctionnalités de l'atelier Drawing.
  • Workbench Test.svg L'atelier Test Framework (banc de test) permet de déboguer FreeCAD.
  • Workbench Web.svg L'atelier Web fournit un navigateur en lieu et place de la vue 3D de FreeCAD.

Ateliers externes

Les ateliers de FreeCad sont faciles à programmer en langage Python, il y a pour cette raison plusieurs personnes qui développent des ateliers additionnels en dehors des principaux développeurs de FreeCAD.

La page ateliers tiers répertorie tout ce qui est connu de cette communauté. La plupart sont facilement installables à partir de FreeCAD, à l’aide du Gestionnaire d’addons, situé dans le menu Outils → AddonManager.svg, Gestionnaire d’addons.

Et d'autres ateliers sont toujours en développement !

Vous pouvez activer un atelier par le menu Vue → Atelier.

Arrow-left.svg Page précédente: Éditeur de propriétés
Page suivante: Atelier Arch Workbench Arch.svg Arrow-right.svg

Les outils de maillage

Arrow-left.svg Page précédente: InspectionWorkbench.svg Atelier Inspection
Page suivante: Atelier OpenSCAD OpenSCADWorkbench.svg Arrow-right.svg

Workbench Mesh.svg

Introduction

L'atelier Maillages s'occupe des maillages triangulés . Les maillages (on utilise aussi le mot anglais mesh) sont un type particulier d'objets 3D, composés de triangles connectés par leurs arêtes et leurs sommets (aussi appelés vertices).

De nombreuses applications 3D utilisent les mailles comme leur principal type d'objet 3D, comme SketchUp, Blender , maya ou 3D Studio Max, utilisent des maillages comme type principal d'objet 3D. Puisque les mailles sont des objets très simples, ne contenant que des sommets (points), des bords et des faces (triangulaires), elles sont très faciles à créer, modifier, subdiviser, étirer, et peuvent facilement être transmises d'une application à l'autre sans aucune perte. D'ailleurs, comme ils contiennent des données très simples, les applications 3D peuvent généralement gérer de très grandes quantités d'entre elles sans aucun problème. Pour ces raisons, les mailles sont souvent le type d'objet 3D choisies pour les applications travaillant avec des films, des animations, et la création d'image.

Dans le domaine de l'ingénierie, cependant, les mailles présentent une grande limitation: Ce sont des objets très primaires, seulement composés de points, de lignes et de faces. Elles ne sont faites que de surfaces, et n'ont pas d'information de masse, de sorte qu'elles ne se comportent pas comme des solides. Dans un maillage, il n'existe aucun moyen automatique de savoir si un point est à l'intérieur ou à l'extérieur de l'objet. Cela signifie que toutes les opérations à base de solides, telles que l'addition ou la soustraction, sont toujours un peu difficile à réaliser sur des maillages, et retournent souvent des erreurs. L'atelier Mesh est utile pour importer des données 3D au format maille, les analyser, détecter les erreurs et enfin les convertir en solides à utiliser avec l'atelier Part.

Mesh example.jpg

Outils

L'atelier Maillages dispose actuellement d'une interface très simple, toutes ses fonctions sont regroupées dans l'entrée de menu Maillages.

Outils

Analyse

Analyse la courbure, les faces, et vérifie si un maillage peut être converti en toute sécurité en un solide.

Solides Réguliers

Mesh Regular Solid.png Solide régulier... Créer des maillages primitifs, comme des cubes, cylindres, cônes, ou sphères:

Opérations Booléennes

  • Union : crée une union (fusion) de maillages
  • Intersection : crée une intersection (partie commune) de maillages
  • Différence : crée une différence (soustraction) entre les maillages

Cutting

Autres

Préférences

Beaucoup d'outils de création de maillages sont disponibles dans l'atelier OpenSCAD.

Un objet maillage peut être utilisé dans une macro.

Liens

Arrow-left.svg Page précédente: InspectionWorkbench.svg Atelier Inspection
Page suivante: Atelier OpenSCAD OpenSCADWorkbench.svg Arrow-right.svg

Les outils

Arrow-left.svg Page précédente: OpenSCADWorkbench.svg Atelier OpenSCAD
Page suivante: Atelier PartDesign Workbench PartDesign.svg Arrow-right.svg

Workbench Part.svg

Introduction

Les capacités de modélisations de solides de FreeCAD sont basées sur le noyau Open Cascade Technology (OCCT) , un système de CAO de niveau professionnel qui offre une création et une manipulation avancées de la géométrie 3D. L'atelier Part est une couche située au-dessus des bibliothèques OCCT, qui permet à l'utilisateur d'accéder aux primitives et fonctions géométriques OCCT. Toutes les fonctions de dessin 2D et 3D de chaque atelier (Draft, [Sketcher Workbench/fr|Sketcher], PartDesign, etc.), sont basées sur ces fonctions exposées par l'atelier Part. Par conséquent, L'atelier Part est considéré comme le composant central des capacités de modélisation de FreeCAD.

Les objets créés avec l'atelier Part sont relativement simples. ils sont destinés à être utilisés avec des opérations booléennes (unions et coupes) afin de créer des formes plus complexes. Ce paradigme de modélisation est connu sous le nom de [CSG] constructive solid geometry et constitue la méthodologie traditionnelle utilisée dans les premiers systèmes de CAO. D'autre part, l'atelier PartDesign fournit un flux de travail plus moderne pour la construction de formes: il utilise des croquis définis de manière paramétrique, qui sont extrudés pour former un corps solide de base, qui est ensuite modifié par des transformations paramétriques ( édition de fonctions), jusqu'à l'obtention de l'objet final.

Les objets Part sont plus complexes que les objets maillés créés avec les Objets mailles, les objets Part sont plus complexes et permettent donc des opérations plus avancées telles que les opérations booléennes cohérentes, l'historique des modifications et le comportement paramétrique.

Part example.jpg

Part Workbench relationships.svg

L'atelier Part est la couche de base qui expose les fonctions de dessin OCCT à tous les ateliers de FreeCAD.


Les outils

Les outils de l'atelier Part sont situés dans le menu Part qui apparaît lorsque l'on charge l'atelier Part.

Primitives

Ce sont des outils pour créer des objets primitifs.

  • Part Box.png Cube: Dessine un cube en spécifiant ses dimensions.
  • Part Cylinder.png Cylindre: Dessine un cylindre en spécifiant ses dimensions.
  • Part Sphere.png Sphère: Dessine une sphère en spécifiant ses dimensions.
  • Part Cone.png Cône: Dessine un cône en spécifiant ses dimensions.
  • Part Torus.png Tore: Dessine un tore en spécifiant ses dimensions.
  • Part CreatePrimitives.png Création de Primitives: Un outil pour créer diverses primitives géométriques paramétriques.
  • Part Shapebuilder.png Utilitaire de création de formes: Un outil avancé de création de formes plus complexes à partir de diverses primitives géométriques paramétriques.

Modifier les objets

Voici les outils permettant de modifier les objets existants. Ils vous permettront de choisir quels objets modifier.

  • Part Extrude.png Extrusion: Extrude les faces planes d'un objet
  • Part Revolve.png Révolution: Crée un solide en faisant tourner un autre objet (pas un solide) autour d'un axe
  • Part Mirror.png Miroir: Reflète l'objet sélectionné sur un plan de miroir donné
  • Part Fillet.png Congé: Congé (arrondi) le bords d'un objet
  • Part Chamfer.png Chanfrein: Chanfreine les bords d'un objet
  • Part RuledSurface.png Création de surface: Crée une surface réglée
  • Part Loft.png Lissage: Crée une forme lissée d'un profil à un autre
  • Part Sweep.png Balayage: Crée une forme en balayant un ou plusieurs profils le long d'un chemin
  • Part CompOffsetTools.png Outils de décalage:
    • Part Offset.png Décalage 3D: Construit une forme parallèle à une certaine distance de l'original.
    • Part Offset2D.png Décalage 2D: Construit un fil parallèle à une certaine distance de l'original ou agrandit/réduit une face plane. (v0.17)
  • Part Thickness.png Crée un évidement (coque): Creuse un solide sur la (les) face(s) sélectionnée en laissant les autres parois à une épaisseur déterminée.
  • Part ProjectionOnSurface.png Projection sur une surface: Projetez un logo, un texte ou une face, un fil de fer, un bord à une surface. Avec Part Projection, il est possible de créer un solide ou un fil. (v0.19)
  • Part CompJoinFeatures.png Joindre des objets à parois: fonctions booléennes intelligentes pour les objets à parois (par exemple, les tuyaux) (v0.16)
    • Part JoinConnect.png Connecter: Connecte l'extérieur et l'intérieur d'objets (v0.16)
    • Part JoinEmbed.png Intégrer: Intègre un objet à un autre objet (v0.16)
    • Part JoinCutout.png Découpe: Crée une découpe dans un objet en fonction d'un autre objet (v0.16)

Autres outils

  • Part ImportCAD.png Import CAD: Cet outil vous permet d'ajouter un fichier *.IGES, *.STEP, *.BREP au document actuel.
  • Part ExportCAD.png Export CAD: Cet outil vous permet d’exporter un objet pièce dans un fichier *.IGES, *.STEP, *.BREP.
  • Part ShapeFromMesh.png Forme avec un Mesh: Crée un objet de forme à partir d'un objet de maillage.
  • Conversion en solide: Convertit un objet forme en objet solide.
  • Inverse L'objet: Inverse les normales de toutes les faces de l'objet sélectionné.
  • Part CreateSimpleCopy.svg Create simple copy: Crée une copie simple de l'objet sélectionné.
  • Part RefineShape.png Affine l'objet: Nettoie les faces en supprimant les lignes inutiles.
  • Part CheckGeometry.png Vérifie la géométrie: Vérifie les erreurs de la géométrie des objets sélectionnés.
  • Mesure: Permet des mesures linéaires et angulaires entre points/edges/faces.
  • Part Attachment.svg Attachement: Attachement est un utilitaire permettant de joindre un objet à un autre.

Preferences

OCCT concepts géométriques

Dans la terminologie OpenCascade, nous faisons la distinction entre les primitives géométriques et les formes (topologiques). Une primitive géométrique peut être un point, une ligne, un cercle, un plan, etc. ou même certains types plus complexes, comme une courbe B-Spline ou une surface. Une forme (shape en anglais) peut être un sommet, une arête, un fil, une face, un solide ou un composé d'autres formes. Les primitives géométriques ne sont pas faites pour être affichées directement sur la scène 3D, mais plutôt pour être utilisées comme géométrie de construction des formes. Par exemple, une arête peut être construite à partir d'une ligne ou d'une partie de cercle.

Pour résumer, les primitives géométriques sont des blocs de construction "informes", et que les formes sont les véritables entités géométriques spatiales construites sur ces blocs.

Pour obtenir une liste complète de tous ces éléments, se référer à la documentation OCC et rechercher Geom_Geometry et TopoDS_Shape. Là, vous pourrez également en savoir plus sur les différences entre les objets géométriques et les formes. À notre grand regret, la documentation OCC n'est malheureusement pas disponible en ligne (vous devez télécharger une archive) et est principalement destiné aux programmeurs et non aux utilisateurs finaux. Mais espérons que vous trouverez suffisamment d'informations pour commencer ici.

Les types géométriques peuvent en fait être divisés en deux groupes principaux: les courbes et les surfaces. Sur les courbes (ligne, cercle, ...) vous pouvez directement créer une arête, sur les surfaces (plan, cylindre, ...) une face peut être construite. Par exemple, la ligne primitive géométrique est illimitée, c'est à dire qu'elle est définie par un vecteur de base et un vecteur directeur tandis que la forme associée (et représentée) doit être quelque chose de limité par un début et de fin. Et un cube - un solide - peut être créée par six plans limités.

En contrepartie, il est également possible, depuis une arête ou une face, de revenir à sa primitive géométrique.

Ainsi, en se basant sur les formes, vous pouvez construire des pièces très complexes ou, dans l'autre sens, extraire tous les sous-formes dont est faite une forme plus complexe.

Les scripts

Voir aussi: Part scripts

La structure principale de données utilisée dans l'atelier Pièce est le type de données BRep d'OpenCascade. Presque tous les contenus et les types d'objets de l'atelier Pièce sont maintenant disponibles pour les scripts Python. Cela inclut les primitives géométriques, telles que les lignes (Line) et les cercles (Circle ou Arc), et l'ensemble des TopoShapes, tels que les vertex, arêtes, fils, faces, solides et composés. Pour chacun de ces objets, plusieurs méthodes de création existent, et pour certains d'entre eux, en particulier les TopoShapes, des opérations avancées telles que les opérations booléennes union / soustraction / intersection sont également disponibles. Explorez le contenu de l'atelier Pièce, tel que décrit dans la page Les bases du langage de script de FreeCAD, pour en savoir plus.

Exemples

Pour créer un élément ligne, passer à la console Python et taper :

import Part,PartGui 
doc=App.newDocument()  
l=Part.LineSegment()
l.StartPoint=(0.0,0.0,0.0)
l.EndPoint=(1.0,1.0,1.0)
doc.addObject("Part::Feature","Line").Shape=l.toShape() 
doc.recompute()

Passons en revue l'exemple Python ci-dessus étape par étape :

import Part,PartGui
doc=App.newDocument()

charge l'atelier Pièce et crée un nouveau document

l=Part.LineSegment()
l.StartPoint=(0.0,0.0,0.0)
l.EndPoint=(1.0,1.0,1.0)

La fonction Line décrit en fait un segment de ligne, d'où le point de départ et le point final.

doc.addObject("Part::Feature","Line").Shape=l.toShape()

Cette commande ajoute un objet de type pièce au document et affecte la représentation de forme du segment de ligne à la propriété 'forme' ('Shape') de l'objet ajouté. Il est important de comprendre ici que nous avons utilisé une primitive géométrique (le Part.LineSegment) pour créer un TopoShape à partir de celle-ci (la méthode toShape()). Seules les formes peuvent être ajoutées au document. Dans FreeCAD, les primitives géométriques sont utilisées comme des "structures de base" pour construire les formes.

doc.recompute()

Mise à jour du document. Cela prépare également la représentation visuelle du nouvel objet pièce.

Notez qu'une Line Segment peut être créée en spécifiant son point de départ et son point final directement dans le constructeur, par ex. Part.LineSegment (point1, point2) ou nous pouvons créer une ligne par défaut et définir ses propriétés après, comme nous l'avons fait ici.

Un cercle peut être créé de la même manière:

import Part
doc = App.activeDocument()
c = Part.Circle() 
c.Radius=10.0  
f = doc.addObject("Part::Feature", "Circle")
f.Shape = c.toShape()
doc.recompute()

Notez qu'une fois encore, nous avons utilisé le cercle (primitive géométrique) pour construire une forme. Nous pouvons bien sûr toujours accéder à notre géométrie de construction par la suite, en faisant:

s = f.Shape
e = s.Edges[0]
c = e.Curve

Ici on prend la forme de notre objet f, puis nous prenons la liste de ses arêtes. Dans ce cas il y aura une seule arête parce que nous avons fait toute la forme à partir d'un cercle unique, c'est pourquoi nous ne prenons que le premier élément de la liste des arêtes, et puis nous récupérons sa courbe. Chaque arête a une courbe, qui est la géométrie primitive, sur laquelle elle est basée.

Rendez-vous sur la page Les scripts de pièces si vous voulez en savoir plus.

Tutoriels

Arrow-left.svg Page précédente: OpenSCADWorkbench.svg Atelier OpenSCAD
Page suivante: Atelier PartDesign Workbench PartDesign.svg Arrow-right.svg

Les outils de dessin

Arrow-left.svg Page précédente: Workbench Draft.svg Atelier Draft
Page suivante: Atelier FEM Workbench FEM.svg Arrow-right.svg

Workbench Drawing.svg

Introduction

Le développement de l'atelier Mise en plan s'est arrêté, et un nouvel atelier Techdraw visant à le remplacer sera introduit dans la version 0.17. Les deux ateliers seront fournis dans la version v0.17, mais l'atelier Mise en plan peut être supprimé dans les versions ultérieures.


L'atelier Mise en plan vous permet de mettre votre travail 3D sur papier. C'est-à-dire, mettre des vues de vos modèles dans une fenêtre 2D et insérer cette fenêtre dans un dessin, par exemple une feuille avec une bordure, un titre et votre logo et enfin imprimer cette feuille.

Drawing extraction.png

Outils

Ces outils permettent de créer, configurer et exporter des mises en plan 2D

  • Drawing View.png Insérer une vue: Insère une vue de l'objet sélectionné dans la feuille active
  • Drawing Annotation.png Annotation: Ajoute une annotation dans la feuille de dessin courante.
  • Drawing Clip.png Clip: Ajoute un groupe de clip dans la feuille de dessin courante
  • Drawing Orthoviews.png Vue Orthogonale: Crée automatiquement des vues orthogonales d'un objet sur la feuille de dessin courante.
  • Drawing Symbol.png Symbol: Ajoute le contenu d'un fichier SVG en tant que symbole dans la feuille de dessin en cours.
  • Drawing DraftView.png Draft View: Insère une vue Brouillon spécial de l'objet sélectionné dans la feuille de dessin en cours.
  • Drawing SpreadsheetView.png Spreadsheet View: Insère une vue d'une feuille de calcul sélectionnée dans la feuille de dessin en cours.
  • Project Shape: Crée une projection de l'objet sélectionné (Source) dans la vue 3D.
  • Note: L'atelier Draft a son propre atelier de dessin qui place les objets du projet sur papier. Il a quelques fonctionnalités supplémentaires sur les outils de dessin standards et prend en charge les objets spécifiques tels que les dimensions.

Concept

La capture d'écran ci-dessus montre les concepts principaux de l'atelier de Mise en plan. Le document contient un objet (Schenkel) que nous voulons extraire dans une mise en plan. Une "Page" est donc créée. Une page est générée depuis un gabarit, dans ce cas le gabarit "A3_Landscape". Ce gabarit est un document SVG qui peut contenir un cadre de page, un cartouche avec votre logo se conformant à vos normes.

Dans cette page peuvent être insérées une ou plusieurs vues. Chaque vue a une position sur la page (Propriétés X,Y), une échelle (Propriété d'échelle) et des propriétés additionnelles. Chaque fois que la page, la vue ou l'objet référencé subit une modification, la page est régénérée et l'affichage mis à jour.

Script

Pour l'instant la méthodologie de travail par l'interface graphique est sévèrement limitée, l'API de script est plus intéressante.

Voir la page Drawing API exemples pour une description des fonctions utilisées pour la création des pages et vues du dessin.

Ici un script qui permet de remplir facilement le cartouche de la feuille originelle A3_Landscape de FreeCAD.

Modèles

FreeCAD est livré avec un jeu de modèles par défaut, vous pouvez en trouver d'autres sur la page des Modèles de feuille.

Extension Module de dessin

Quelques notes sur le module de dessin sont ajoutés à la page Documentation sur le module dessin (en). Il aide à comprendre rapidement le fonctionne du module de dessin, ce qui permet aux programmeurs de commencer rapidement sa programmation.

Tutoriels

Liens externes

Arrow-left.svg Page précédente: Workbench Draft.svg Atelier Draft
Page suivante: Atelier FEM Workbench FEM.svg Arrow-right.svg

L'atelier Raytracing

Arrow-left.svg Page précédente: PointsWorkbench.svg Atelier Points

Workbench Raytracing.svg

Introduction

Le module Raytracing est utilisé pour générer des images photoréalistes de vos modèles en les interprétant avec un moteur de rendu externe.

Raytracing Workbench fonctionne avec templates, qui sont des fichiers de projet qui définissent une scène pour votre modèle 3D. Vous pouvez placer des lumières et des géométries telles que des plans de sol. Il contient également des espaces réservés pour la position de la caméra et pour les informations sur les matériaux des objets de la scène. Le projet peut ensuite être exporté dans un fichier prêt à être restitué, ou directement dans FreeCAD.

Actuellement, deux moteurs de rendu sont pris en charge: povray et LuxRender. Pour être en mesure d'interpréter directement à partir de FreeCAD, au moins un de ces moteurs de rendu doit être installé sur votre système, et son chemin doit être configuré dans les préférences FreeCAD Raytracing. Cependant, sans aucun moteur de rendu installé, vous êtes toujours en mesure d'exporter un fichier de scène qui peut être utilisé plus tard, dans n'importe quel moteur de rendu, ou sur une autre machine.

Il y a un nouvel atelier de Rendu en développement à l'appui de plusieurs back-ends comme moteur de rendu de Lux Renderer et Yafaray. Des informations pour l'utilisation de la version en développement peuvent être consultées ici Render project. Pour connaître l'état de développement du module de rendu, reportez-vous au Projet Raytracing.

Raytracing example.jpg

Travail typique

  1. Créez ou ouvrez un projet dans FreeCAD, ajouter quelques objets solides Part-based ou PartDesign-based; le maillage n'est actuellement pas pris en charge.
  2. Créer un projet de Raytracing (povray ou luxrender)
  3. Sélectionnez les objets que vous souhaitez ajouter au projet Raytracing et ajoutez-les au projet avec l'outil "Insert Part"
  4. Exportez le fichier projet ou créer le rendu directement


Raytracing Workbench workflow.svg


Le flux de travail de l'atelier Raytracing; l'atelier prépare un fichier de projet à partir d'un modèle donné, puis appelle un programme externe pour produire le rendu réel de la scène. Le rendu externe peut être utilisé indépendamment de FreeCAD.


Outils

Outils de projet

Ce sont les principaux outils d’exportation de votre travail 3D vers des rendus externes.

  • Raytracing New.png Nouveau projet PovRay: Insérer un nouveau projet PovRay dans le document
  • Raytracing Lux.png Nouveau projet LuxRender: Insérer un nouveau projet LuxRender dans le document
  • Raytracing InsertPart.png Insérer une vue: Insérer une vue d'une pièce dans un projet de lancer de rayons
  • Raytracing ResetCamera.png Reset caméra: Fait correspondre la position de la caméra d'un projet de lancer de rayons à la vue actuelle
  • Raytracing ExportProject.png Exporte un projet: Exporte un projet de lancer de rayons dans un fichier de scène pour le rendu dans un rendu externe
  • Raytracing Render.png Lancer de rayons: Rend un projet de lancer de rayons avec un moteur de rendu externe

Utilitaires

Ce sont des outils auxiliaires pour effectuer manuellement des tâches spécifiques.

Préférences

  • Preferences-raytracing.svg Préférences: Préférences disponibles pour les outils Raytracing.

Tutorials

Création manuelle d'un fichier povray

Les outils utilitaires décrits ci-dessus vous permettent d'exporter l'affichage 3D actuel et tout son contenu dans un fichier Povray. Tout d'abord, vous devez charger ou créer vos données CAO et positionner l'orientation de la vue 3D que vous le souhaitez. Puis choisissez "Utilities → Export View..." dans le menu de raytracing.

FreeCAD Raytracing.jpg

Donnez un emplacement pour enregistrer le fichier *.pov. Après cela vous pouvez l'ouvrir dans Povray et obtenir le rendu :

Povray.jpg

Comme d'habitude dans un rendu vous pouvez faire de grandes et belles photos :

Scharniergreifer render.jpg

Script

Voir Raytracing API exemples pour plus d'informations sur l'écriture de scènes par programmation.

Liens

POVRay

Luxrender

Autres moteurs de rendu libres (pour implémentation à venir) :

Exportation vers Kerkythea

Bien que l'exportation directe vers le format de fichier XML Kerkythea n'est pas encore prise en charge, vous pouvez exporter vos objets en tant que fichiers de maillage (.obj), puis les importer dans Kerkythea.

  • Si vous utilisez Kerkythea pour Linux, n'oubliez pas d'installer le WINE-Package (nécessaire à Kerkythea pour Linux)
  • vous pouvez convertir vos modèles à l'aide de l'atelier de maillage en maillages, puis exporter ces maillages sous forme de fichiers .obj
  • Si votre exportation de maille a entraîné des erreurs (flip de normales, trous ...) vous pouvez tenter votre chance avec netfabb studio basic
Gratuit pour un usage personnel, disponible pour Windows, Linux et Mac OSX.
Il dispose d'outils de réparation standard qui vous réparera le modèle dans la plupart des cas.
  • Un autre bon programme pour l'analyse/réparation de maillage est Meshlab
Open Source, disponible pour Windows, Linux et Mac OSX.
Il dispose d'outils de réparation standard qui vous permettront de réparer votre modèle dans la plupart des cas (combler les trous, réorienter les normales, etc.)
  • vous pouvez utiliser "make compound" puis "make single copy" ou vous pouvez fusionner des solides pour les regrouper avant de les convertir en maillages
  • N'oubliez pas de définir dans Kerkythea un facteur d'import de 0.001 pour obj-modeler, puisque Kerkythea s'attend à ce que le fichier obj soit en m (mais le schéma d'unités standard dans FreeCAD est mm)
Dans WIndows 7 Kerkythea 64 bits ne semble pas pouvoir enregistrer ces paramètres.
Alors rappelez-vous de le faire chaque fois que vous démarrez Kerkythea
  • Si vous importez plusieurs objets dans Kerkythea, vous pouvez utiliser la commande "Fichier → Fusionner" dans Kerkythea

Links

Arrow-left.svg Page précédente: PointsWorkbench.svg Atelier Points

L'atelier images

Arrow-left.svg Page précédente: Workbench FEM.svg Atelier FEM
Page suivante: Atelier Inspection InspectionWorkbench.svg Arrow-right.svg

Workbench Image.svg

Introduction

L'Atelier Image gère différents formats de bitmap , et vous permet de les ouvrir dans FreeCAD.

Actuellement, le module supporte les formats de fichier .bmp, .jpg, .png et .xpm dans une fenêtre de visualisation distincte.

Outils

Fonctionnalités

  • Comme une esquisse, une image importée peut être attachée à l'un des plans principaux XY, XZ ou YZ et recevoir un décalage positif ou négatif.
  • L'image est importée avec une relation de 1 pixel égal 1 millimètre.
  • Nous vous recommandons d'importer une image dans une résolution raisonnable.

Astuce:

L'utilisation la plus courante de cet atelier est le traçage sur l'image, avec les outils Draft ou Esquisse, afin de générer un corps solide basé sur les contours de l'image.

Le traçage sur une image donne de meilleurs résultats si l’image présente un petit décalage négatif, par exemple -0,1 mm par rapport au plan de travail. Cela signifie que l'image sera légèrement derrière le plan où vous dessinez votre géométrie 2D, de sorte que vous ne dessinez pas sur l'image elle-même.

Le décalage de l'image peut être défini lors de l'importation ou modifié ultérieurement via ses propriétés.

Arrow-left.svg Page précédente: Workbench FEM.svg Atelier FEM
Page suivante: Atelier Inspection InspectionWorkbench.svg Arrow-right.svg


Les outils de projet

Arrow-left.svg Page précédente: Workbench Arch.svg Atelier Arch
Page suivante: Atelier Drawing Workbench Drawing.svg Arrow-right.svg

Workbench Draft.svg

Introduction

L'atelier Draft vous permet de dessiner des objets 2D simples et propose plusieurs outils pour les modifier par la suite. Il fournit également des outils pour définir un plan de travail, une grille et un système d'accrochage permettant de contrôler avec précision la position de votre géométrie.

Les objets 2D créés peuvent être utilisés pour la rédaction générale d'une manière similaire à Inkscape ou Autocad. Ces formes 2D peuvent également être utilisées comme composants de base d’objets 3D créés avec d’autres ateliers, par exemple, l'atelier Part et l'atelier Arch. La conversion d'objets Draft en esquisses est également possible, ce qui signifie que les formes peuvent également être utilisées avec l'atelier PartDesign pour la création de corps solides.

FreeCAD est avant tout une application de modélisation 3D et ses outils 2D ne sont donc pas aussi avancés que dans d'autres programmes de dessin. Si votre objectif principal est la production de dessins 2D complexes et de fichiers DXF, et que vous n'avez pas besoin de modélisation 3D, vous pouvez envisager un logiciel dédié à la rédaction technique, tel que LibreCAD, QCad, QCad, TurboCad et autres.

Draft Workbench Example.png

Dessin d'objets

Les outils de création d'objets.

  • Draft Line.svg Ligne : Trace un segment de ligne à partir de 2 points
  • Draft Wire.svg Filaire : Trace une ligne composée de plusieurs segments de lignes
  • Draft Circle.svg Cercle : Trace un cercle à partir du centre et du rayon
  • Draft Arc.svg Arc : Trace un segment d'arc à partir du centre, rayon, angle de départ et angle d'arrivée
  • Draft Arc 3Points.svg Arc 3Points: dessine un segment d'arc de cercle à partir de trois points situés dans la circonférence. Disponible dans la version 0.19
  • Draft Ellipse.svg Ellipse : Dessine une ellipse à partir de deux points opposés (coins)
  • Draft Polygon.svg Polygone : Dessine un polygone régulier à partir du centre et du rayon et nombre de côtés
  • Draft Rectangle.svg Rectangle : Trace un rectangle à partir de 2 points opposés
  • Draft Text.svg Texte : Dessine une note en texte multiligne
  • Draft Dimension.svg Cote : Trace une cote
  • Draft BSpline.svg B-Spline : Dessine une courbe B-Spline à partir d'une série de points
  • Draft Point.svg Point : Insère un objet point
  • Draft ShapeString.svg ShapeString : L'outil ShapeString insère une forme composée, qui représente une chaîne de texte au point donné
  • Draft Facebinder.svg Construire à partir de faces : Crée un nouvel objet à partir de faces sélectionnées sur des objets existants.
  • Draft BezCurve.svg Courbes de Bezier: Dessine la courbe de Bézier à partir d'une série de points
  • Draft CubicBezCurve.svg Cubic courbe de Bezier: dessine une courbe de Bézier du troisième degré en faisant glisser deux points. Disponible dans la version 0.19
  • Draft Label.svg Label: Place une étiquette avec une flèche pointant vers un élément sélectionné Disponible dans la version 0.17

Édition d'objets

Ces outils permettent de modifier des objets existants. Ils fonctionnent sur les objets sélectionnés, s'il n'y a aucune sélection, vous serez invité à en faire une.

De nombreux outils d'opération (déplacer, faire pivoter, mettre en tableau, etc.) fonctionnent également sur des objets solides(Part, PartDesign, Arch, etc.).

Outils utilitaires

Outils supplémentaires, disponibles via le menu Draft → Utilitaires, ou via le clic droit de la souris selon les objets sélectionnés.

Préférences

Formats de fichiers

Les formats de fichiers reconnus à l'heure actuelle sont :


Fonctions additionnelles

  • Saisir des coordonnées manuelles: Permet de saisir des coordonnées manuellement plutôt que de cliquer à l'écran
  • Contraindre: Permet de placer des points horizontalement ou verticalement en relation aux points précédents
  • Accrochage: Permet de place de nouveau points en des endroits spécifiques sur des objets existants

Script

Consultez la page Draft API pour obtenir une description complète des fonctions que vous pouvez utiliser dans les scripts et les macros.

Tutorials

Arrow-left.svg Page précédente: Workbench Arch.svg Atelier Arch
Page suivante: Atelier Drawing Workbench Drawing.svg Arrow-right.svg

Credits

FreeCAD Users Contributors.svg

<translate> FreeCAD would not be what it is without the generous contributions of many people. Here's an overview of the people and companies who contributed to FreeCAD over time. For credits for the third party libraries see the Third Party Libraries page.

Development

Project managers

Lead developers of the FreeCAD project: </translate>

<translate>

Main developers

People who work regularly on the FreeCAD code (retrieved from https://github.com/FreeCAD/FreeCAD/graphs/contributors): </translate>

<translate>

Other coders

Other people who contributed code to the FreeCAD project: </translate>

  • jmaustpc
  • j-dowsett
  • keithsloan52
  • Joachim Zettler
  • Graeme van der Vlugt
  • Berthold Grupp
  • Georg Wiora
  • Martin Burbaum
  • Jacques-Antoine Gaudin
  • Ken Cline
  • Dmitry Chigrin
  • Remigiusz Fiedler (DXF-parser)
  • peterl94
  • jobermayr
  • ovginkel
  • triplus
  • tomate44
  • maurerpe
  • Johan3DV
  • Mandeep Singh
  • fandaL
  • jonnor
  • usakhelo
  • plaes
  • SebKuzminsky
  • jcc242
  • ezzieyguywuf
  • marktaff
  • poutine70
  • qingfengxia
  • dbtayl
  • itain
  • Barleyman

<translate>

Companies

Companies which donated code or developer time: </translate>

<translate>

Forum moderators

People in charge of the FreeCAD forum (retrieved from http://forum.freecadweb.org/memberlist.php?mode=team): </translate>

<translate>

Community

People from the community who put a lot of efforts in helping the FreeCAD project either by being active on the forum, keeping a blog about FreeCAD, making video tutorials, packaging FreeCAD for Windows/Linux/MacOS X, writing a FreeCAD book... (listed by alphabetical order) (retrieved from http://forum.freecadweb.org/memberlist.php?mode=&sk=d&sd=d#memberlist) </translate>

<translate>

Documentation writers

People who wrote the documentation on this wiki: </translate>

<translate>

Translators

People who helped to translate the FreeCAD application (retrieved from https://crowdin.com/project/freecad): </translate>


<translate>

Addons developers

Developers of FreeCAD addons (retrieved from https://github.com/FreeCAD/FreeCAD-addons): </translate>


<translate> </translate>